Toulouse passe sur le billard !

La Ville rose accueille ce week-end un tournoi national de billard américain réunissant les meilleurs joueurs de France. Rencontre avec Sylvie Camas, membre du club toulousain Black Ball’s Spirit.

 
Le billard est-il considéré comme un sport ou comme un loisir ?
Le billard est reconnu et organisé comme un sport et dispose donc d’une fédération au niveau national et de ligues régionales. Pour participer à des compétitions officielles, il faut donc être licencié dans un club.

Qu’est-ce que le billard américain ?
La particularité du billard est d’être divisé en plusieurs disciplines. En France, on connaît surtout le billard à bandes ou carambole, et le billard à poches qui comprend le pool anglais, le snooker et le billard américain. Ce dernier vient des Etats-Unis et d’Angleterre et se joue avec 15 billes numérotées.

Pouvez-vous nous présenter votre club, le Black Ball’s Spirit ?

Le Black Ball’s Spirit est le seul reconnu par la fédération dans la région. Cela fait deux ans que nous sommes classés 4ème au niveau national en termes de résultats. Le club a la chance de compter dans ses rangs Fabien Lecoq, 6ème meilleur joueur en 2008 et classé dans la catégorie Master, la plus prestigieuse. Mais aussi Yassine Khalfi, champion de France en 2006.

La pratique du billard se développe en France. Qu’en est-il à Toulouse ?

C’est une discipline malheureusement peu développée par rapport au billard à bandes (billard français) mais cela s’explique par un ancrage culturel. Nous comptons dans notre club une trentaine de licenciés et une cinquantaine de pratiquants. Le plus jeune a 19 ans et le plus âgé une cinquantaine d’années donc on peut dire que l’amplitude d’âge est assez large. Yassine Khalfi, qui est éducateur spécialisé, travaille beaucoup avec les jeunes des quartiers et propose des séances d’initiation au billard. Ce sport véhicule de nombreuses valeurs de respect importantes pour ce type de public.

 

Casser la mauvaise image du billard

Justement, quelles sont les qualités requises pour pratiquer ce sport ?

Il faut être très humble, comme au golf. Il faut s’écouter car le billard est un sport cognitif qui relève à 80 % du mental. La patience et la persévérance sont importantes car le billard demande beaucoup d’entraînement. La progression est parfois ingrate car on peut stagner ou régresser très rapidement.

Les gens ont parfois une image déformée du billard : dans les films, il se joue souvent par des loubards dans des arrière-salles sombres et enfumées. Casser cette image fait-il partie de vos priorités ?
Tout à fait. Le billard souffre d’une mauvaise image véhiculée par les films donc nous nous battons pour montrer que ce sport requiert du respect et du calme. D’ailleurs, dans les compétitions, les joueurs doivent obligatoirement porter une tenue réglementaire aux couleurs de leur ville et sont soumis à la présence d’un arbitre. Il faut donc respecter les règles comme dans n’importe quelle discipline. Dans tous les cas, si on attrape le virus du jeu, on dépasse complètement cette image et on se rend compte qu’elle est obsolète.

Quelques mots sur le tournoi de ce week-end…
Il s’agit d’un tournoi national officiel, le circuit FFB (Fédération Française de Billard) en comptant sept au total. Il est le seul dans le Sud-ouest et c’est la troisième fois qu’il se joue à Toulouse. Environ 80 joueurs vont s’affronter dont Stéphan Cohen, champion d’Europe, Vincent Facquet, champion du monde de Trickshot (billard artistique), Fabien Lecoq et Yassine Khalfi. C’est vraiment un événement car ce tournoi promet du beau jeu et va permettre de valoriser ce sport. Il se jouera sur des tables de billard américain à la 9, comme dans le film “La couleur de l’argent” avec Tom Cruise. En fait, les billes sont numérotées de 1 à 9 et, dans l’idéal, celui qui les rentre dans les trous les unes après les autres, a gagné. Il s’agit avant tout d’un jeu de stratégie Le tournoi se déroulera au 147, académie de billard qui a la particularité de proposer toutes les disciplines de ce sport sur une surface de plus de 1 000 m².  

Propos recueillis
par Sophie Orus

Tournoi national de billard américain
Les 7 et 8 février, Salle Le 147
12 rue des Amidonniers – Toulouse
Entrée libre


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.