Toulouse Olympique XIII – Dragons Catalans ; Un choc au sommet

Malgré des conditions climatiques typiquement “britanniques”, samedi dernier, plus de 3 500 spectateurs s’étaient donnés rendez-vous au Stade Arnauné des Minimes pour assister à la rencontre de gala des deux meilleures équipes françaises, le Toulouse Olympique et les Dragons Catalans. Un public qui n’a pas été déçu, les deux équipes ont offert un duel musclé et spectaculaire.

 
Les joueurs n’ont pas économisé leurs efforts et leurs ardeurs n’ont pas été freinées par la pluie incessante. Fort logiquement, les représentants de la Super League (meilleur championnat Européen), venus avec leur équipe type pour se tester avant leur premier match en championnat contre les Harlequins (12/02), ont dominé les débats. En première période, les hommes de Trent Robinson ont réussi à franchir la ligne toulousaine à 3 reprises. L’Australien Clint Greenshields ouvre le score lors des 10 premières minutes, suivi d’un deuxième et troisième essais réalisés par Ben Farrar.

Le TO s’est battu
 
De son côté, le Toulouse Olympique, qui ne comptait pas moins de 8 joueurs majeurs absents, a prouvé qu’il avait des valeurs et a défendu tout au long de la partie avec courage. En effet, les Toulousains ont su parfaitement quadriller le terrain pour tenter de déstabiliser les attaquants Catalans. En seconde période, ils ont profité de la baisse de régime des Dragons pour renforcer la défense et se battre jusqu’au coup de sifflet final. Les “bleu et blanc” auraient même dû réduire la marque par l’intermédiaire de Clément Bienes, qui semblait bien avoir aplati sur une belle passe au pied de Darren Nicholls, mais le directeur de jeu M. Drizza en a décidé autrement. Au final, les joueurs de Perpignan inscrivent 5 essais et s’impose sur le score de 24 à 0. Un premier match pour le TO qui va servir de base de travail à Gilles Dumas et à son staff, à une semaine de leur premier match en Northern Rail Cup contre Dewsbury (samedi 5/02).
 

Retrouvez toutes les infos sur le site : www.TOXIII.com




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.