Toulouse Olympique XIII – AS Carcassonne Rester aux contacts des leaders

Le choc de la 10e journée de championnat Elite opposera le Toulouse Olympique XIII aux Champions de France en Titre, Carcassonne samedi à 17 heures, au Stade Arnauné.

 

Après avoir affronté St Estève XIII Catalan, Lézignan et Pia, l’équipe de Gilles Dumas va se heurter à un autre cador du Championnat, l’AS Carcassonne. Les Olympiens, au repos le week-end dernier, devront s’imposer aux Minimes pour rester au contact des leaders.

Les Audois, bien que connaissant un début de saison mitigé, pourront compter sur leurs cadres (Jérémy Guiraud, Romaric Bemba, Teddy Saddaoui…) mais aussi sur de jeunes joueurs de qualité comme Maxime Fages, pour déstabiliser les Toulousains à domicile.

Le stade ouvrira ses portes dès 14h30, avec les équipes de la boutique et des buvettes du TO qui accueilleront le rugby avec la convivialité du rugby. A 15 heures, en lever de rideau, les spectateurs pourront assister à la rencontre entre les Juniors Elite du TO et leurs homologues Carcassonnais.

Un groupe de l’association « 1 Maillot pour la Vie », qui tente d’apporter au quotidien un peu de joie et d’espoir aux enfants hospitalisés, sera présent au Stade Arnauné. Le TO, engagé aux côtés de l’association, leur permettra de vivre l’événement de l’intérieur, et l’un d’entre eux donnera le coup d’envoi de la rencontre phare de l’après-midi.

Après le match, la fête continue avec la traditionnelle Bodega organisée par le TO XIII qui permet aux supporters des deux camps de refaire le match autour d’un verre et de passer un moment privilégié avec les joueurs des deux équipes.

Pour rappel, l’entrée générale sera au tarif de 10 euros, la place en tribune à 20 euros et l’admission en tarif réduit à 5 euros (étudiant, scolaire de plus de 16 ans, handicapé (80%), demandeurs d’emplois).

 

Gonzalez-Trique revient sur son parcours sportif

 

Théo Gonzalez-Trique, pur produit toulousain qui effectue sa dernière année au centre de formation, revient sur son parcours sportif, parle de la saison du TO et de la rencontre de ce week-end.

 

Théo Gonzalez-Trique comment avez-vous découvert le rugby à XIII ?

J’ai découvert le rugby à XIII vraiment par hasard. C’est à 9 ans en feuilletant un magazine de sport que je suis tombé sur cette discipline. Mes débuts à Châtillon étaient un peu périlleux, mais j’ai vite accroché.

 

Théo qui joue au TO, est-ce un signe ?

Oui on peut dire ça… J’apprécie beaucoup ce club, toute ma famille y est impliquée. Le TO est un club en plein développement et le projet de la Super League me motive à jouer à ici.

 

Dans quel secteur de jeu devez-vous vous améliorer ?

Il faut que je progresse notamment en attaque, que j’améliore ma vision du jeu et l’analyse de la situation. Il faut avoir « le bon geste au bon moment ».

 

Quel est le meilleur souvenir de votre jeune carrière ?

Il s’agit de ma tournée en Australie avec l’équipe de France Juniors. Nous étions trois cadets, Eloi Pélissier, Clément Soubeyras et moi-même à vivre cette expérience. Nous avons eu la chance de nous entraîner avec les Brisbane Broncos, d’avoir les avis de coachs de NRL mais aussi de disputer trois matchs. Tout cela a été très enrichissant.

 

Depuis votre arrivée au club en 2005, vous avez gravi tous les échelons pour devenir quasiment indispensable avec les Bleus et Blancs. Comment l’expliquez-vous ?

Le travail et l’envie de s’améliorer. Nous sommes très bien encadrés au TO et le Centre de Formation permet un suivi personnalisé de chacun afin de progresser au plus vite.

 

Quels sont les atouts et faiblesses du TO version 2012/2013 ?

Nous sommes de jeunes joueurs et nous nous entendons tous très bien. D’un point de vue plus technique, je pense que notre défense est à mettre en avant. Par conséquent, nous devons encore améliorer l’animation offensive, tout en restant disciplinés.

 

Selon vous, quelle place occupera le TO en fin de saison ?

En développant notre jeu, je pense que le TO peut finir dans les trois premiers du classement.

 

Quelle équipe vous a fait la plus forte impression jusqu’à présent ?

Sans hésitation, il s’agit de Saint Estève XIII Catalan. Cette équipe est formée de jeunes joueurs talentueux, très techniques et qui arrivent à jouer collectivement.

 

Que pensez-vous de votre prochain adversaire, l’ASC ?

L’AS Carcassonne a eu un début de saison en demi-teinte, un peu comme nous. Les Canaris comptent de nombreux blessés, mais ils disposent de jeunes joueurs de qualité. Il faudra se méfier.

 

Quelles seront les clés pour battre cette formation carcassonnaise ?

Comme depuis plusieurs semaines, nous essaierons de commettre le moins de fautes possibles, mais aussi d’être solides en défense notamment près des tenus.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.