TO XIII ; Solide à Dewsbury

Samedi dernier, le Toulouse Olympique a réalisé une solide prestation pour s’imposer à Dewsbury sur le score de 36 à 12. Après une première mi-temps tendue et très défensive (0-6 pour le TO à la pause), les Toulousains ont accéléré en 2ème période pour passer 5 essais supplémentaires contre 2 pour les Rams.

 
Après 2 victoires consécutives, dont une la semaine dernière face à un des cadors du championnat, Halifax, les Rams étaient en confiance et cette rencontre avait tout d’un match piège pour les Toulousains. Dès le début du match, Dewsbury confirme sa bonne forme du moment et n’hésite pas à envoyer du jeu. Les hommes de Gilles Dumas répondent présents en défense et les 2 équipes se neutralisent. Il y a de l’intensité et du jeu mais également deux très bonnes défenses et aucune des deux équipes ne parvient à scorer. Il faut attendre la fin du premier acte pour voir Martin Mitchell inscrire un essai tout en force suite à un départ derrière le tenu. 0-6 avec la transformation de Nathan Wynn qui va réaliser un 100 %. Ce sera le score à la pause.

Seconde mi-temps solide

Au retour des vestiaires, sur le coup d’envoi, les Rams concèdent un renvoi sous les poteaux et les Toulousains vont profiter de cette erreur pour inscrire un 2ème essai par Martin Mitchell bien servi par Rory Bromley. 0-12. Eric Anselme et ses coéquipiers sont bien en place, avec notamment une arrière garde (Bromley, Bienes et Payan) irréprochable sur les réceptions de coups de pied. On ne peut pas en dire autant de Dewsbury. Sur une énorme chandelle de Nathan Wynn, l’arrière anglais commet un en-avant qui permet à Martin Mitchell d’inscrire un hat trick. 0-18. A la 53ème minute, les choses vont empirer pour les Rams; sur une 2ème charge en retard sur Nathan Mitchell, le demi d’ouverture anglais, Patrick Walker, écope d’un carton jaune. Sur l’action suivante, le talonneur toulousain déchaîné, tape un petit coup de pied par-dessus la défense, le récupère, le transmet et… se blesse. C’est une mauvaise nouvelle pour le staff des “bleu et blanc”, Martin Mitchell souffre d’une entorse de la cheville et devrait être absent au moins deux semaines semaines. Il est remplacé par le jeune pensionnaire du centre de formation, Yohann Gigord. En supériorité numérique, l’équipe française inscrit un 4ème essai par Rory Bromley. 0-24.

Ils sont là…

Avec l’appui de leur public, les puissants avants des Rams vont se rebeller et imposer un quart d’heure difficile aux Toulousains. Cela va se concrétiser par 2 réalisations de l’arrière Lee Lingard et du demi Patrick Walker. 12-24 avec les transformations du très inspiré Dominic Brambani. Mais, les “bleu et blanc” ont prouvé cette saison qu’ils étaient très affûtés et qu’ils avaient de grosses ressources mentales. Ils l’ont montré à nouveau. Tout d’abord par une grosse défense, puis en inscrivant 2 essais supplémentaires par Rory Bromley et Nathan Wynn sur interception.
Score final : 12 – 36.
C’est la 3ème victoire consécutive pour les hommes de Gilles Dumas qui sont plus que jamais dans la course aux play-offs.
Prochaine étape samedi prochain à 19 heures aux Minimes face à Sheffield, un concurrent direct pour les phases finales.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.