TO XIII – Palau XIII : Les Toulousains en mode rouleau compresseur

Mark KHEIRALLAH a pesé sur la rencontre © Rieu-Patey photographie
Mark KHEIRALLAH a pesé sur la rencontre © Rieu-Patey photographie

Notamment grâce à une défense de fer, le Toulouse Olympique impose sa puissance pour dominer largement les Catalans de Palau XIII (36-6) samedi dernier au Stade Arnauné. Face à une formation 3e du classement avant cette rencontre, les Olympiens ont fait une démonstration de force. Déjà devants à la pause (12-2), les Bleu et Blanc ont accéléré en 2e période et inscrit 4 essais supplémentaires, contre un seul encaissé au bout de nombreux tenus en défense.

Les Olympiens l’avaient annoncé, ils voulaient retrouver l’intensité qui les a menés au doublé la saison passée. Et ils n’ont pas déçu leur public des Minimes ! Dès l’entame de la rencontre, les visiteurs se heurtent à la très rude défense adverse et subissent les impacts toulousains. En attaque, le TO cherche encore son rendement maximum mais sa nouvelle charnière Hulme-Kheirallah se trouve de mieux en mieux. Sur une belle attaque au large, Florian Quintilla décale Kuni Minga qui crochète le dernier défenseur et ouvre la marque (6-0). Les Broncos de Palau réduisent le score sur pénalité mais sont souvent très proches de la rupture. Les quelques approximations des locaux ne leur permettent pas de « tuer » le match et il faut attendre la fin du 1er acte pour que le jeune pensionnaire du Centre de Formation, Valentin Yesa, trouve la faille derrière le tenu après un bon travail de fixation de ses coéquipiers (12-2).

 

Une attaque en nette progression

 

Dans le 2e acte, le travail de sape des Olympiens va payer. Peu après le retour des vestiaires, Danny Hulme s’échappe derrière le tenu – de nouveau – et permet aux siens de prendre le large (18-2). Après 3 chaînes de tenus complètes consécutives bien défendues, Tony Maurel négocie mal un coup de pied adverse et Blekiri en profite pour faire sauter le coffre-fort du TO (18-6). Cela ne change rien à la physionomie de la rencontre et les hommes de Sébastien Planas inscrivent trois essais supplémentaires : Kuni Minga s’offre un doublé tout en puissance pour son retour en équipe fanion, puis Andrew Bentley est récompensé pour sa débauche d’énergie avec une réalisation sur un bon service de Mourad Kriouache, enfin, Mark Kheirallah feinte la passe et s’extirpe de la défense catalane pour conclure la marque. 36-6, score final.

Les protégés de Sylvain Houles doivent maintenant confirmer avec un déplacement difficile face au St Estève/XIII Catalan dimanche 12 octobre à 15h30.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.