TO XIII : Les Toulousains se réveillent trop tard

Valentin Chanet et les Toulousains n’ont pas réussi à dominer le SOA  ©Patrice Petreau
Valentin Chanet et les Toulousains n’ont pas réussi à dominer le SOA ©Patrice Petreau

Dimanche (13/12), les Toulouse Olympique Broncos ont effectué un voyage dans la Cité des Papes infructueux au niveau du classement, battus par le SO Avignon 44-22.

Même si elle a ouvert le score, la formation Elite 1 du TO XIII s’est montrée attentiste et tendre en défense durant le premier acte, ce dont a su profiter le SO Avignon pour prendre le large. Mais encore une fois, les hommes de Joris Canton ont fait preuve de force de caractère en dominant la deuxième mi-temps. Avec 4 essais inscrits pour 2 encaissés, le TO remporte symboliquement cette seconde période, insuffisant cependant pour l’emporter, le retard étant trop conséquent.

Tout avait pourtant bien commencé pour les Toulousains qui ouvrent le score dès la 3e minute sur une contre-attaque conclue par Nicolas Bianchini (0-4). Malheureusement, cela n’a été qu’un feu de paille car le SO Avignon prend le jeu à son compte durant les minutes qui suivent, ce qui paie rapidement : les Bisons marquent deux essais coup sur coup à la suite de débordements sur la droite de la défense olympienne, de Roh puis de Kirenan (12-4). Malgré plusieurs tentatives, les choses ne s’arrangent cependant pas pour les Haut-Garonnais qui craquent encore, à la 19e avec une nouvelle fois Ruh sur son aile à la réception d’un coup de pied, puis à la 31e minute grâce à la puissance de Durandal (24-4). La mi-temps se fait attendre pour les TO Broncos qui ne parviennent toujours pas à stopper l’hémorragie : ils encaissent 2 nouveaux essais à quelques minutes de la pause. 34-4, à la mi-temps, le score est lourd.

Les Toulousains ne se laissent pas abattre

La pause semble avoir fait du bien au TO XIII, au contraire du SOA. Dès le retour des vestiaires, sur deux chandelles au 6e tenu, les Toulousains profitent des mauvaises réceptions de l’arrière-garde avignonnaise pour aller réduire l’écart, grâce aux pensionnaires du Centre de formation olympien, Gavin Marguerite (42e) puis Cédric Mazars (44e) (34-12). Mais les Vauclusiens se remettent aussitôt dans le match et réagissent avec deux actions d’école, la première conclue par Arnaud à la 49e minute, puis avec le triplé de Yannick Ruh juste avant l’heure de jeu (44-12). Mais les Toulousains sont plus fringants dans ce second acte et c’est eux qui font le jeu. Gavin Marguerite, servi par Paul Marcon à la suite d’une réception acrobatique de son propre coup de pied, en profite pour inscrire son doublé, puis Adrien Viala y va aussi de son essai, en force, à 10 minutes du terme. Les hommes de Joris Canton continuent de pousser mais plus rien n’est marqué jusqu’à l’ultime coup de sifflet. 44-22, score final.

C’est donc encore une fois le très bon état d’esprit qu’il faut retenir de la prestation des TO Broncos, et sur lequel ils devront s’appuyer lors de leur prochain match : ce sera face à l’AS Carcassonne ce samedi 19 décembre, sur la pelouse du stade des Minimes (16h), pour le dernier rendez-vous de 2015 à Arnauné.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.