TO XIII – Featherstone ; Un jour sans pour les Toulousains

Ce samedi au Stade Arnauné, les Featherstone Rovers dominent le Toulouse Olympique sur le score de 18 à 56. Les Anglais ont imposé leur puissance et leur rythme, alors que les joueurs de Gilles Dumas ne sont pas parvenus à stopper les offensives adverses et ont commis trop de fautes pour pouvoir déstabiliser un des cadors du Championship.

 
Le début de la rencontre est cadenassé et les deux équipes complètent leurs chaînes de tenus sans prendre trop de risques. Mais dès la 5ème minute, une première erreur toulousaine va mettre en confiance les visiteurs. En effet, sur une remontée de balle anodine suite à une récupération de coup de pied dans les 20 mètres du TO, Clément Biènes se fait subtiliser le ballon en “1 contre 1” par le rusé demi de mêlée anglais, Liam Finn, qui s’en va ouvrir la marque sans opposition. 0-6. Les locaux vont alors enchaîner de nombreuses fautes et donner le bâton pour se faire battre face à une équipe de Featherstone bien organisée, puissante et réaliste. Pour preuve, dès le coup de renvoi suivant l’ouverture de la marque, Damien Couturier sort directement le ballon en touche et offre une pénalité au milieu du terrain aux Rovers, qui n’en demandaient pas tant ! Avec toutes ces munitions, la formation anglaise va inscrire cinq essais de plus en 25 minutes, sans aucune réponse du TO, et prendre une avance quasi irrattrapable. En fin de première période, les Toulousains inscrivent leurs premiers points par l’intermédiaire de Darren Nicholls à la réception d’une passe au pied de Josh Lewis. Le score à la pause est de 6-32.
A la reprise, comme toute bonne équipe Anglo-Saxonne qui se respecte, Featherstone ne baisse pas de régime et aggrave le score à la 57ème par l’arrière Ian Hardman. Les Toulousains vont alors réagir (enfin) et connaître un bon quart d’heure concrétisé par deux réalisations de Lewis et Nicholls qui portent le score à 18-38. Les coéquipiers de Sylvain Houles peuvent encore espérer accrocher le bonus défensif (12 points ou moins d’écart)… Las, l’énergie laissée en défense durant tout le 1er acte va se payer en fin de match. Les Anglais hyper opportunistes, inscrivent trois essais supplémentaires dans le dernier quart d’heure.
Les Olympiens doivent maintenant tirer les enseignements de cette rencontre et vite se remettre au travail pour préparer le quart de finale de Northern Rail Cup à Toulouse  samedi prochain à 19 heures face à Halifax.

Retrouvez plus d’informations sur www.TOXIII.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.