TO vs XIII Limouxin : Les Toulousains régalent Arnauné

Kuni Minga s'en va inscrire un nouvel essai

Un jeu aéré et spectaculaire, sept essais de belle facture et un public comblé, le Toulouse Olympique continue sa marche en avant avec une nette victoire sur le XIII Limouxin, sur le score de 34 à 10. Les conditions climatiques difficiles n’ont pas freiné les velléités offensives olympiennes, les hommes de Sébastien Planas n’ayant pas peur d’envoyer le ballon vers les ailes, se créant ainsi de nombreuses occasions. Résultat : un match plein mené de bout en bout avec trois essais en première période et quatre supplémentaires dans le 2e acte.

 

Sur la lancée de leurs dernières sorties, les Bleu et Blanc débutent cette rencontre plein de détermination. S’appuyant sur une défense de fer et sur des avants dominateurs, ils imposent leur rythme et mettent les Audois sous pression. Après une pénalité en bonne position tentée et manquée, le puissant pilier du TO, Eloni Vunakece, déflore la marque, se défaisant au passage de trois défenseurs (6-0). La réduction du score de Limoux par Mayans (6-4), consécutive à une faute de main de Kuni Minga, ne change rien à la physionomie de ce premier acte. Et c’est l’ailier papou qui va se racheter, en inscrivant deux essais coup sur coup, au terme d’attaques au large similaires, l’une finissant par une passe sautée et l’autre par un coup de pied rasant (16-4). Malgré deux autres occasions franches, et notamment un déboulé de Bastien Ader sur 60 mètres, le score à la pause en restera là.

 

Les Toulousains concluent en beauté

 

De retour des vestiaires, Cyril Moliner aplatit dans l’en-but un coup de pied de son ouvreur et aggrave la marque (20-4). Les Grizzlies, leaders de la 1ère phase, étaient venus aux Minimes pour faire un résultat et sous l’impulsion de l’ancien Dragon Catalan, Ferriol, ils investissent le camp adverse. Après plusieurs séries de tenus consécutives de ses adversaires, la défense olympienne va céder. Sur une libération de son talonneur devant la ligne, Taylor plonge en terre promise (20-10). Le temps faible des locaux ne dure pas longtemps puisqu’ils repartent de l’avant pour inscrire trois essais supplémentaires. Mourad Kriouache est tout d’abord à la réception d’un astucieux jeu au pied derrière le tenu de J. Ford, puis Grégory White à la conclusion de deux belles attaques, inscrit un doublé. 34-10, score final.

Après cette 3e victoire de rang et une place de leader de la poule des As, les protégés de Sylvain Houles et Adam Innes vont devoir préparer sérieusement le quart de finale de Coupe de France face à la réserve des Dragons Catalans, qui s’annonce explosif samedi prochain (22/02) à 17 heures au Stade Arnauné.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.