TO vs Leigh ; Le TO se complique la tâche tout seul

Le Toulouse Olympique s’est incliné face aux Leigh Centurions sur le score de 14 à 36 samedi dernier sur sa pelouse des Minimes. Face à un leader sûr de son rugby, les Toulousains ont une nouvelle fois commis trop de fautes de mains et fait trop d’erreurs individuelles pour pouvoir jouer la gagne. Malgré cela et avec une grosse débauche d’énergie, les hommes de Gilles Dumas ont cru au point de bonus défensif jusqu’à la fin et le dernier essai anglais.

 
Sous une chaleur écrasante, les Toulousains ont pris ce match par le bon bout mais ne sont pas parvenus à concrétiser. A la 6ème minute, ils ont gâché une occasion franche où Antoine Reveillon oublie son centre. Trois minutes plus tard, les Anglais, très réalistes, inscrivaient un essai contre le cours du jeu, après une percée de l’omniprésent Mick Nanyn. 0-6. Le match était équilibré mais les Olympiens ont commis trop de fautes dans leur camp en voulant trop jouer. Ils sont parvenus néanmoins à revenir au score après une action d’éclat de Rory Bromley bien relayée par Craig Cook et Kevin Larroyer, et conclue par Sylvain Houles (24’). 6-6. Les hommes de Gilles Dumas ont fait jeu égal avec le leader du championnat, mais se sont une nouvelle fois mis en difficulté tout seuls. Sur un ballon rendu à cinq mètres de leur propre ligne, ils offraient un cadeau aux Centurions qui prenaient l’avantage à la marque (30’). 6-12. C’est le bon passage de Leigh qui accéléraient et trois minutes plus tard, l’ancien pensionnaire de la Super League, de retour pour ce match, Robbie Paul, inscrivait un essai qui donnait de l’air aux siens avant la mi-temps.

Trop de fautes

Après la pause, les Toulousains ont continué à commettre des erreurs individuelles et ont donné le bâton pour se faire battre. La meilleure attaque du Championship n’en demandait pas tant et marquait un 4ème essai par l’intermédiaire de son talonneur. 6-24. Les locaux ne se sont pas désunis et se sont lancés à l’assaut de la défense de Leigh. Sur une superbe combinaison au large, Yoan Tisseyre transperçait la ligne et mystifiait l’arrière pour aller en terre promise (62’). 10-24. A peine quatre minutes plus tard, Grégory White relançait de son propre camp, et mettait le feu à la défense des visiteurs. Après un bon relais de Damien Couturier, l’ailier du TO concluait son action dans l’en-but adverse. 14-24. Tout était encore possible et le public des Minimes poussait derrière son équipe. Sur le coup de renvoi, Constant Villegas récupérait le ballon et le perdait au contact. Cette énième faute a été celle de trop… Mick Nanyn l’a sanctionné par un cinquième essai des Centurions (69’). 14-30. Dans les dernières minutes, les coéquipiers de Sylvain Houles ont tenté le tout pour le tout pour aller chercher le bonus défensif mais se sont faits contrer et ont encaissé un dernier essai sur la sirène, qui donnait une plus grande ampleur au score. 14-36.
Prochain rendez-vous dimanche prochain avec un autre gros “morceau” pour le TO en déplacement à Featherstone.

Retrouvez toutes les infos sur notre site : www.TOXIII.com



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.