TO vs Halifax ; Le TO s’offre le champion

Samedi soir, le Toulouse Olympique a dominé Halifax sur le score de 26 à 12. Pour l’ouverture du Co-operative Championship 2011, les Toulousains parviennent à faire chuter le champion en titre.

 
Malgré les conditions météorologiques difficiles (pluie et vent) et devant près de 2 000 spectateurs, les 2 équipes ont entamé le match sans aucune retenue et ont mis beaucoup d’intensité dès le début de la partie. A la 6ème minute, alors que les hommes d’Halifax acculent les Toulousains sur leur ligne d’en-but, Darren Nicholls intercepte le ballon sur une attaque au large, il court sur 50 mètres avant de trouver le soutien d’Andreï Olari qui conclut en se jouant de 2 adversaires. 6-0 avec la transformation de Nicholls qui réalisera un sans faute dans cet exercice. Cette ouverture du score ne refroidit pas les Anglais qui sont bien présents, et quelques fautes de mains toulousaines leur permettent de mettre une grosse pression sur le TO. Mais Sylvain Houles et ses co-équipiers répondent présents en défense, ne lâchent rien et parviennent à repousser tous les assauts des hommes du Yorkshire. Sur une contre-attaque des “bleus et blancs”, avec une bonne intervention de Nicolas Faure, auteur d’un très gros match, l’arbitre de la rencontre octroie une pénalité en bonne position, que Nicholls transforme portant le score à 8-0. Dans la foulée, le TO continue à pousser vers l’avant et sur une chandelle du demi toulousain, l’arrière Greenwood commet un en-avant récupéré par Sylvain Houles ; ce dernier sert parfaitement Ged Corcoran qui conclut l’action. Le TO mène alors 14 à 0. Le champion en titre est piqué au vif et repart à l’assaut de la ligne toulousaine. La défense des locaux va alors être intraitable et annihiler toutes les attaques adverses pour atteindre la pause sur ce score de 14 à 0.

Le TO met les barbelés

Au retour des vestiaires, le public s’attend à une réaction des visiteurs et après plusieurs coups de boutoir, elle va venir par l’intermédiaire du très véloce Rob Worrincy, bien lancé sur son aile. Les hommes de Gilles Dumas ne se démobilisent pas pour autant et, suite à une belle progression de son pack, Craig Cook franchit en force la ligne d’en-but ce qui fait grimper la tableau d’affichage à 20-6. Le TO met alors les “barbelés” et montre toute sa détermination afin de conserver ce résultat. Halifax ne parvient pas à marquer et il faut attendre la 72ème minute pour voir la réduction du score. Après un placage à retardement non sifflé sur Darren Nicholls, les Anglais lancent une contre attaque, Holroyd tape un petit coup de pied par-dessus, récupéré par Greenwood qui ne se fera reprendre par Grégory White qu’à 5 mètres de la ligne d’en-but, et Beswick conclut au ras du tenu. Le dernier mot reviendra néanmoins aux Toulousains avec une réalisation toute en force de l’incontournable Brendan Worth (79’), qui prive Halifax du point de bonus défensif sur le score de 26 à 12. Le TO tentera de poursuivre sur sa lancée en se rendant  à Dewsbury samedi prochain.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.