TO – St Estève XIII Catalan : Les Toulousains régalent leur public

Le capitaine Sébastien Planas file à l'essai ©RIEU-PATEY
Le capitaine Sébastien Planas file à l’essai ©RIEU-PATEY

En inscrivant la bagatelle de 9 essais à la réserve des Dragons Catalans (avec 8 marqueurs différents !), le Toulouse Olympique a enflammé les plus de 3200 spectateurs du Stade Arnauné ce samedi (07/03), et les internautes devant la retransmission en direct sur le site de la FFR XIII. Score final : 52-8. Les Toulousains ont maîtrisé cette rencontre de bout en bout et ont proposé un jeu à la fois spectaculaire et efficace. Dans le même temps, les Catalans ne sont pas parvenus à se défaire de la pression défensive des locaux.

Comme lors de leurs dernières sorties, les Olympiens ne manquent pas leur entame de match, en s’appuyant notamment sur une défense agressive et performante. Dès la 3e minute, Clément Boyer ouvre le score au terme d’une course rageuse suite à une passe “à l’aveugle” de son compère de la 1ère ligne, Jérôme Gout (6-0). En pleine confiance et bien guidés par Johno Ford, les Toulousains mettent à mal la défense catalane et inscrivent 4 essais supplémentaires. Sur une nouvelle passe de Jérôme Gout, Kane Bentley prend l’intervalle, casse plusieurs placages et sert Mark Kheirallah pour la finition. Puis, Danny Hulme perce à son tour et Sébastien Planas finit le travail grâce à un crochet pour éliminer le dernier défenseur. Le capitaine olympien s’illustre de nouveau, cette fois-ci en fixant 2 défenseurs et en distillant une offrande à son ailier, Greg White. Enfin, Florian Quintilla, en bout de ligne, emporte avec lui 3 défenseurs et aplatit en terre promise (28-0). La seule réaction des “Baby Dracs” intervient peu avant la mi-temps, sur une contre-attaque suite à une perte de balle adverse (28-4).

Le TO ne ralentit pas dans le 2e acte

Une réaction des jeunes Dragons était attendue… mais ce sont les Toulousains qui maintiennent leur régime. Après s’être vu refuser un premier essai, pour une passe sautée de Johno Ford jugée en-avant, Tony Maurel conclut un superbe mouvement sur toute la largeur du terrain (34-4). Les “Bleu et Blanc” continuent de faire feu de toutes parts et Florian Quintilla, décalé en bout de ligne, trouve à l’intérieur Cyril Moliner, qui sert Mourad Kriouache à la finition (40-4). Tony Maurel, à la réception d’un coup de pied de son arrière, s’offre ensuite un doublé (46-4). Les Catalans inscrivent un 2e essai par Buche, mais le dernier mot revient à Kane Bentley, qui profite d’un jeu de billard, et aux Olympiens qui passent la barre des 50 points. Score final : 52-8.

Les protégés de Sylvain Houles sont désormais assurés de disputer les demi-finales du Championnat de France Elite, mais devront avant cela bien terminer la Poule des As avec un déplacement à Lézignan le dimanche 22 mars.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.