TO – St Estève XIII Catalan: Les Dragons débordent les Olympiens

Dimanche dernier, le Toulouse Olympique s’est incliné face à St Estève XIII Catalan sur le score de 22 à 42. Trop fébriles en défense, notamment sur leur côté droit, les Toulousains ont encaissé trop d’essais en première période pour pouvoir espérer remporter cette rencontre face à une réserve des Dragons Catalans composée d’éléments de grande qualité.

 

Les Toulousains encaissent un essai dès la première chaîne de tenus, sur une action de 60 mètres côté droit de leur défense. Les Catalans envoient le ballon simplement au large, le centre Pala parvient à passer les bras pour servir intérieur son arrière Escare et le capitaine guasch conclut (0-6). Malgré cette entame ratée, les Olympiens ne s’affolent pas et investissent le camp adverse. Après une première attaque dangereuse, ils parviennent à décaler Florian Quintilla qui conclut en puissance (4-6). Le TO continue à presser les visiteurs mais ne parvient pas à scorer.

Alors que les débats sont équilibrés, les protégés de Steve Deakin vont faire parler la poudre en inscrivant trois essais en à peine cinq minutes, face à des Bleus et Blancs restés trop spectateurs. Un premier par Ahlalou, suite à un mouvement confus, puis sur le renvoi, Maria, formé au centre de formation du TO, met le feu à la défense locale pour une conclusion 100 mètres plus tard de Barthau ; enfin, c’est de nouveau Pala qui prend un intervalle et retrouve Escare (4-26).

 

Un retour impossible des Toulousains

 

Bien qu’un peu sonnés, devant leur public, les protégés de Gilles Dumas ne sortent pas du match et parviennent à réduire la marque par l’intermédiaire de l’omniprésent Sébastien Planas (10-26). Sur la dernière action avant la pause, Maria trouve de nouveau la faille bien servie par son talonneur (10-30). Au retour des vestiaires, les Catalans aggravent encore un peu plus la marque par l’ailier Ahlalou sur un coup de pied mal négocié par l’arrière garde du TO (10-36). Les Toulousains vont alors réagir avec deux réalisations en cinq minutes par les deux ailiers, Bastien Ader et Adam Innes, bien décalés par leur centre (22-36). Il reste un quart d’heure de jeu, un retour est encore possible, et les Olympiens se créent deux occasions franches : une première par Arthur Gonzalez-Trique qui laisse échapper le ballon en voulant passer les bras à deux mètres de l’en-but (65’), puis par Adam Innes qui se voit refuser un essai pour un en-avant sur la dernière passe de Tony Maurel (67’). La chance d’un improbable come-back est passée, la réserve des Dragons Catalans conclut même la marque par un essai d’Ahlalou et une pénalité de W. Barthau. 22-42 score final.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.