TO – St Estève XIII Catalan: Des Toulousains convaincants

Dimanche dernier, au Stade du Moulin de Lézignan, dans le cadre du Magique Week-End, le Toulouse Olympique s’est imposé avec autorité face à la réserve des Dragons Catalans, qui ne comptait pas moins de 8 joueurs ayant évolué en Super League cette saison. Des débuts de championnat réussis pour les « Bleus et Blancs » avec ce succès sur le score de 16 à 8.

 

Sur le coup d’envoi donné par Mourad Kriouache, les Catalans lancent plein champ le puissant Dragons (et ancien du TO) Antoni Maria, qui est stoppé net par la défense toulousaine et qui commet un en-avant. Les protégés de Gilles Dumas fixent le bloc « Sang et Or » sur 3 tenus avant de mettre sur orbite le jeune centre Papou Kuni Minga avec une action d’école au large (4-0). Au cours des 10 premières minutes, les coéquipiers de Kevin Larroyer sont quasiment privés de ballon et sont acculés dans leur camp. Les Olympiens sont omniprésents en défense et les avants gagnent les mètres nécessaires. A la 11e minute, Eloni Vunakece trouve la faille au cœur du pack adverse (10-0).

 

Les Toulousains manquent de réalisme

 

Sur une de leurs rares incursions dans la zone rouge du TO, St Esteve XIII Catalan profite d’une montée défensive adverse moins efficace pour décaler le véloce Cardace (10-4). Le reste de la 1ère période sera dominée par les coéquipiers de Guy Williams. Las, les Olympiens vendangent 3 occasions franches, en-avants de Mourad Kriouache et Damien Couturier, et essai refusé pour hors-jeu à Damien Couturier, qui auraient pu leur permettre de prendre un avantage quasi définitif. Les Toulousains parviennent néanmoins à trouver de nouveau la faille par Kuni Minga sur une belle action des trois-quarts (14-4).

 

Un 2e acte bien géré

 

Au cours de la 2e période, les 2 équipes déroulent leurs chaînes de tenus et le TO contrôle bien les Catalans. Le score n’évolue pas jusqu’à la 72e minute avec une seule occasion franche de chaque côté, avant que Damien Couturier ne passe une pénalité pour mettre définitivement les siens à l’abri d’un retour (16-4). En toute fin de match, le néo-Dragons formé au TO, Kévin Larroyer, réduit la marque sur un départ derrière le tenu à 1 mètre de la terre promise, suite à une obstruction non sifflée sur Kuni Minga. Score final : 16-8.

Pour la suite, les Olympiens se déplaceront ce dimanche à 15h30 au Stade de l’Aiguille pour y affronter Limoux.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.