TO – London Broncos: Une belle résistance des Toulousains

Samedi soir, devant une belle chambrée aux Minimes malgré les conditions climatiques très britanniques, la formation Super League des London Broncos s’est imposée logiquement face à de courageux Olympiens. Menés de 18 points à la pause, ils s’inclinent au final sur le score 34-0.

 

Sous une pluie battante de la première à la dernière minute de jeu, les acteurs de cette rencontre de gala ne se sont pas ménagés et ont offert du beau rugby aux spectateurs d’Arnauné. Sans quelques cadres (Quintilla, Kheirallah, Blackett, Théo Gonzalez-Trique, Gout…) et avec le renfort de jeunes du centre de formation, les Toulousains ont été extrêmement vaillants tout au long de la partie et n’ont pas à rougir de leur prestation. Cependant, ils ont manqué de réalisme et ont payé « cash » leurs fautes de main.

Tony Rea, l’entraîneur des London Broncos, a aligné son équipe type durant la première demi-heure de la partie. Les Olympiens vont leur offrir une belle résistance. Dès l’entame du match, ils investissent même le camp adverse et sont tous proches de scorer. La franchise Super League impose tout de même sa puissance et surtout, ne commet quasiment aucune faute… une véritable performance sous des trombes d’eau ! Les Londoniens inscrivent trois essais dont deux par l’arrière Dixon qui fait parler ses jambes de feu. 0-18, score à la pause.

 

Les jeunes olympiens dans le grand bain

 

Fort d’un groupe de 28 joueurs, l’entraîneur des Broncos change ensuite la totalité de l’équipe et fait rentrer du sang frais. Gilles Dumas en fait de même et n’aligne pas moins de sept Juniors. Même si les locaux peinent à se défaire de l’emprise des Anglais, ils ne lâchent rien en défense et font preuve de beaucoup de courage. Seules quelques fautes de main évitables dans leurs propres vingt mètres, permettent aux visiteurs d’inscrire trois nouveaux essais. Par deux fois, les Bleus et Blancs auraient pu sauver l’honneur par Valentin Chanet, qui voit le ballon lui glisser entre les mains alors que l’en-but s’ouvrait à lui, et par Tony Maurel, dont l’essai est refusé pour un hors-jeu au départ du coup de pied. L’expérience est néanmoins très positive et montre le chemin à parcourir. Score final : 0-34.

Les hommes de Gilles Dumas doivent maintenant se recentrer sur le Championnat avec la réception de Villeneuve XIII samedi prochain, à 18 heures, aux Minimes.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.