TO – Limoux: Les Toulousains assurent le spectacle

Devant des tribunes bien garnies et sous un soleil printanier, le Toulouse Olympique a proposé une prestation séduisante et s’est imposé au final sur le score de 44 à 10 face au XIII Limouxin. Les Toulousains ont réalisé une 1e période sérieuse mais dans laquelle ils ont laissé quelques occasions en route. Dans le 2e acte, les Audois se sont bien accrochés jusqu’à l’heure de jeu, puis ils ont payé leur débauche d’énergie en défense.

 

Les Toulousains rentrent dans cette rencontre déterminés et avec beaucoup d’application. Ils occupent le camp adverse et sont tout près de déflorer la marque sur un débordement de Kuni Minga, qui met le pied en touche avant d’entrer dans l’en-but. L’action suivante est la bonne. Après une bonne avancée de ses avants et une libération de son capitaine, Johnathon Ford trouve une faille dans la défense limouxine et ouvre la marque (6-0). Moins de cinq minutes plus tard, la balle est envoyée au large jusqu’à Sébastien Planas, qui place son centre Bruno Ormeno dans l’intervalle pour la conclusion (12-0). Les Olympiens ne desserrent pas l’étau et sur une belle combinaison au large, le jeune pensionnaire du centre de formation, Arthur Gonzalez-Trique, sert parfaitement Planas qui aplatit après une course de 20 mètres (18-0).

 

Les Grizzlis ne lâchent rien

 

Après cette entame parfaite, les Bleu et Blanc vont commettre quelques fautes et « vendanger » des occasions d’essais, ce qui va permettre aux Audois de revenir dans la partie. A la demi-heure de jeu, Hatfield trouve la faille (18-4). Après la pause, les Toulousains ne parviennent pas à retrouver leur application du début de match et les visiteurs en profitent pour réduire la marque par Ramage (18-10).

Les coéquipiers de Guy Williams ne vont pas s’affoler et mettre à profit le travail d’usure de leur paquet d’avants. Ils vont inscrire la bagatelle de cinq essais en moins de vingt minutes. C’est tout d’abord le feu follet Kuni Minga qui score sur une action de 80 mètres, puis Luke Fahy aplatit entre les perches après un « une-deux » avec Jérôme Gout ; Johnathon Ford inscrit son doublé après une belle percée d’Arthur Gonzalez-Trique. Par la suite Planas décale bien Ormeno, qui oublie son ailier mais est victime d’un placage haut ; Fahy joue alors la pénalité rapidement et Bastien Ader conclut en coin. Pour finir, l’ailier du TO clôt la marque, à la conclusion d’une superbe action des locaux, faite de passes dans le bon tempo et de libérations après contact. 44-10, score final.

Les protégés de Gilles Dumas devront maintenant aller chercher la 4e place, synonyme de barrage à domicile, samedi prochain à 18h30, à Carcassonne.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.