TO – Lézignan : Le TO, un point c’est tout !

Un drop de Johnathon Ford a donné la victoire au TO - ©Jean-Marc Binda
Un drop de Johnathon Ford a donné la victoire au TO – ©Jean-Marc Binda

Il valait mieux ne pas être cardiaque ce samedi (25/04) au Stade Arnauné ! Dans les toutes dernières secondes du match, alors que les deux formations sont dos à dos et se dirigent vers les prolongations, l’ouvreur du Toulouse Olympique, Johno Ford, claque un drop et arrache la gagne pour les siens face au FC Lézignan. Score final 21-20.

Les Bleu et Blanc démarrent bien la rencontre, avec notamment des montées défensives rapides, et suite à un déboulé de l’ailier Greg White, ils lancent une attaque sur toute la largeur du terrain ; Clément Boyer trouve un intervalle et sert Florian Quintilla pour la conclusion (6-0). Mais les Olympiens commettent quelques fautes assez inhabituelles et les Audois n’en demandent pas tant. C’est tout d’abord Cooper qui fait parler ses talents de finisseurs, puis suite à une chandelle mal négociée par le TO, Poggi récupère le ballon et parvient à le transmettre à Tisseyre qui donne l’avantage aux siens (6-12). Même si leur jeu n’est pas aussi fluide qu’à l’accoutumée, les Olympiens sont dangereux en attaque. Bénéficiant d’une mêlée dans les 20 mètres adverses, les locaux écartent le ballon jusqu’à Mark Kheirallah qui mystifie la défense audoise et finit entre les poteaux (12-12). Puis, sur une belle combinaison, Clément Boyer, repositionné en 2e ligne suite au forfait de dernière minute de Cyril Moliner, “casse” deux placages et aplatit en terre promise (18-12). A la demi-heure de jeu, Mark Kheirallah ajoute une pénalité pour porter le score à 20-12. Malgré une énorme occasion toulousaine, avec une percée d’Andrew Bentley et un relais de Danny Hulme qui glisse en crochetant le dernier défenseur, plus rien ne sera marqué avant la pause.

Quel mental !

Le 2e acte va être largement dominé par les Lézignanais, autant au niveau de la possession que de l’occupation, les Olympiens ne parvenant pas à mettre en place leur jeu et commettant de nombreuses fautes. La défense et la solidarité des Toulousains vont néanmoins être héroïques. Même s’ils concèdent une pénalité à la 55e minute, ils repoussent les vagues vertes qui déferlent et il faut un exploit de Michau pour franchir la ligne d’en-but du TO (20-18). A 2 minutes de la fin du match, Bouzinac convertit une pénalité et pense envoyer les deux équipes en prolongations. Mais, c’était sans compter sur le mental extraordinaire des hommes de Sylvain Houles, qui vont puiser dans leurs dernières ressources pour d’abord récupérer la possession, puis pour placer Johno Ford en bonne position… Ce dernier ne manque pas la cible et libère tout un club. Score final : 21-20.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.