TO – Lescure d’Albigeois: Les Toulousains en première mi-temps

Samedi soir dernier, au Stade Arnauné, le Toulouse Olympique s’est imposé face à Lescure d’Albigeois sur le score de 18 à 16. Après une première période largement dominée, mais avec des occasions manquées, les Olympiens sont rentrés à la pause avec un avantage de 18 à 4. Dans le 2e acte, les coéquipiers de Guy Williams sont retombés dans leurs travers en commettant trop de fautes et ont remis dans la partie des Tarnais très valeureux.

 

Les Olympiens débutent cette rencontre de la meilleure des façons. Le coup d’envoi n’est pas contrôlé par les Minotaures et les Toulousains récupèrent la possession en excellente position. Ils jouent parfaitement un «petit côté» pour décaler Tony Maurel (6-0). Malgré deux pénalités transformées par le buteur tarnais, les hommes de Gilles Dumas sont au-dessus dans ce premier acte. Mark Kheirallah anime parfaitement le jeu et met le feu à la défense adverse. Sur une percée, il trouve à hauteur Eloni Vunakece pour aggraver la marque (12-4). C’est ensuite lui-même qui va scorer avec un astucieux petit coup de pied par-dessus la défense. Las, la copie toulousaine de cette première période est ternie par des occasions gâchées, et notamment trois franches ! Résultat, le TO rentre à la pause avec un avantage de «seulement» quatorze points.

 

Le TO remet les Minotaures dans la partie

 

Lors du deuxième acte, les coéquipiers de Guy Williams vont quelque peu déjouer et se faire peur sur la fin de match. En effet, avec un jeu moins huilé, une charnière plus individualiste et de nombreuses fautes commises, ils permettent à des Tarnais ultra-réalistes d’inscrire deux essais par Lhourmaud et Shaw. Dans le même temps, les Olympiens «vendangent» deux nouvelles occasions d’essai, en manquant la dernière passe pour l’ailier totalement démarqué. Score final : 18-16.

Grâce à ce succès, les «Bleus et Blancs» s’emparent de la 2e place du classement. Prochain match : le dimanche 11 novembre, à 15h30, au St Estève XIII Catalan.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.