TO – Carcassonne: Un « non-match » des Olympiens

Nourri par une multitude d’erreurs toulousaines, Carcassonne se relance au TO en s’imposant sur le score de 6 à 32. Les Olympiens ont commis beaucoup trop de fautes pour pouvoir rivaliser avec une très sérieuse équipe audoise. Les coéquipiers de Guy Williams sont totalement passés à côté de leur rencontre et ont subi les assauts des Canaris.

 

Les dix premières minutes de la rencontre sont équilibrées. Les deux formations s’observent et ne parviennent pas à trouver la faille dans les défenses adverses. Les Olympiens répondent présents défensivement et semblent dans la partie… Les Toulousains vont alors commettre d’innombrables fautes et rendre systématiquement le ballon aux visiteurs du jour, sans parvenir à compléter leurs chaînes de tenus. Illustration, à la 10e minute, Mourad Kriouache concède une pénalité sur un tenu et permet aux Audois de débuter leur série profondément dans le camp adverse. Ces derniers concluent au large par l’intermédiaire de leur ailier (0-6). Cinq minutes plus tard, Bruno Ormeno laisse échapper le ballon sur ses propres vingt mètres et permet à l’ASC de récupérer une mêlée en position idéale (0-12). A la 26e minute, usée par des chaînes à répétition, la défense toulousaine craque et laisse le pilier Sadrau aggraver la marque.

 

Le TO ne conserve pas la possession

 

Juste après la demi-heure de jeu, Mark Kheirallah récupère parfaitement une chandelle devant ses propres poteaux mais une mauvaise transmission-réception avec son ailier Bastien Ader et le ballon est une nouvelle fois rendu aux Canaris. 0-24 à la pause. La mi-temps ne sera pas salvatrice pour les Olympiens qui sont hors du coup ce samedi. Même s’ils investissent le camp des Jaunes et Noirs, leurs attaques ne sont pas assez précises pour scorer. Pire, sur un contre orchestré par l’omniprésent Anderson, le score enfle de nouveau à l’heure de jeu (0-30). Après avoir encaissé une pénalité, les locaux vont sauver l’honneur à cinq minutes de la fin du match par Théo Gonzalez-Trique, un des seuls Toulousains a avoir tenu son rang. 6-32 score final.

Prochaine rencontre à Lyon-Villeurbanne en Coupe de France, le week-end du 5-6 janvier 2013.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.