TO Broncos – Palau : victoire méritée pour les Toulousains

Arthur Gonzalez-Trique a ouvert la voie aux siens ©Jean Audouit
Arthur Gonzalez-Trique a ouvert la voie aux siens ©Jean Audouit

Samedi (02/04), les Toulouse Olympique Broncos ont fait preuve d’une grande force de caractère en battant les Catalans de Palau 32-30 sur leur pelouse d’Arnauné au terme d’un match qui n’a jamais été simple.

Pour leur dernière sortie de la saison à domicile, les joueurs de Joris Canton se devaient de gagner pour continuer à croire en leurs chances de barrage face à des Palauencs déjà assurés de la première place mais désireux de terminer cette deuxième phase invaincus. Et les Bleu et Blanc se sont montrés à la hauteur de l’enjeu, malgré les nombreuses complications survenues au cours du match.

Tout commence bien pour les TO Broncos qui prennent rapidement les devants avec un essai d’Arthur Gonzalez-Trique, créant une brèche dans la défense adverse, imité quelques minutes plus tard par Nicolas Bianchini (12-0). C’est alors que survient le premier coup dur pour les locaux : Nicolas Pomie, blessé au genou, est obligé de céder définitivement sa place. Le temps de se remettre dans le sens de la marche, les joueurs de Joris Canton cèdent sous la puissance de Jamil, mais réagissent dans la foulée avec Paul Marcon, à la réception d’une chandelle d’Etienne Ferret, qui permet aux siens de rester à bonne distance (18-6). Malheureusement, dans les minutes qui suivent, ce même Marcon, touché à la main, se voit contraint de quitter momentanément la pelouse pour se faire soigner. Pas le temps de se réorganiser du côté des Bleu et Blanc : sur l’action qui suit, Torres transperce le rideau défensif et n’a plus qu’à aller aplatir (18-12). C’est ensuite au tour de Jean-Baptiste Bousquet de quitter ses partenaires après avoir reçu une charge à l’épaule à retardement, non sanctionnée. Malgré cela, ce sont les TO Broncos qui ont le dernier mot dans cette première période avec un essai de Cédric Mazars dans les derniers instants qui permet à son équipe de revenir aux vestiaires avec une avance largement méritée. 22-12, à la pause.

Une seconde période tendue

En deuxième période, les Toulousains font le jeu et Palau cherche son deuxième souffle. Sur son aile, Valentin Chanet joue un petit rasant pour lui-même et aggrave la marque mais Hubert, là aussi en puissance, permet aux Sang et Or de rester dans la partie (26-16). A l’heure de jeu, après plusieurs mauvais gestes des visiteurs qui ont contribué à faire monter la tension, une échauffourée éclate. L’arbitre M. Crespo prend alors des mesures radicales : Jamil, De Oliveira et Capdellayre écopent tous les trois d’un carton jaune, tout comme Théo Gonzalez-Trique côté locaux, et carton rouge pour Tyla Hepi ! Dans un contexte tendu, sans doute favorisé par ces décisions, le jeu reprend, avec une pénalité pour Palau (26-18). A 11 contre 10, il y a évidemment des espaces, et Nicolas Bianchini, de la même manière que Valentin Chanet plus tôt, en profite pour signer un doublé. Mais avec le retour des cartons jaunes, ce sont les TO Broncos qui se retrouvent en infériorité numérique et qui ne mettent pas longtemps pour encaisser un essai, de Burghoffer derrière le tenu, à moins de 10 minutes du terme (32-24). Une nouvelle bagarre éclate ensuite, après une énième brutalité des Catalans. Damien Wastjer et Maureta sont désignés comme coupables et quittent le terrain à leur tour avec un jaune. Dans les ultimes secondes, Doutres passe la ligne mais il est trop tard, Palau ne peut priver les TO Broncos des trois points mérités. Score final : 32-30.

La confiance retrouvée, la formation Elite 1 du Toulouse Olympique est donc maintenant tournée vers son ultime confrontation de la phase régulière : le dimanche 10 avril (15h), sur la pelouse du stade Max Rousié face à Villeneuve RL où le perdant de ce match aura terminé sa saison.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.