TFC – Mercato ; Les chaises musicales

Depuis le 4 janvier, et ce, jusqu’en février, les portes du mercato sont grandes ouvertes et le TFC ne déroge pas à la règle. Pour commencer, le cas “Gignac” préoccupe le club toulousain. Il paraît indispensable de renforcer l’attaque des violets, à la merci de l’état de forme d’André-Pierre Gignac.

 

De plus, ce dernier étant très courtisé, il pourrait être tenté de tirer sa révérence au Stadium. Selon le journal anglais “News of the world”, le Toulousain intéresserait notamment les Gunners d’Arsène Wenger et le chiffre de treize millions d’euros aurait été avancé. Mais ils ne sont pas les seuls à vouloir s’attacher les services de “Dédé”. Sur la liste des prétendants figurent aussi le FC Valence, la Juventus de Turin (qui trouve que le meilleur buteur de Ligue 1 la saison dernière n’est pas très cher)… parmi tant d’autres. Le TFC doit donc penser à pallier à l’absence de son buteur qui paraît inéluctable, au moins à la fin de la saison en cours. Pour cela, Alain Casanova et son équipe ont quelques pistes sérieuses.

Qui pour remplacer ou aider Gignac ?

D’abord, ils se sont penchés sur Peter Odemwingie (28 ans), capable d’évoluer dans l’axe comme sur l’aile droite de l’attaque mais première déconvenue : il est fortement pressenti pour disputer la Coupe d’Afrique des Nations ce mois-ci avec son pays, le Nigéria. Et pour mettre fin à toutes rumeurs, l’international africain a annoncé à la radio nigériane Brila FM qu’il ne comptait pas évoluer en Ligue 1: «Mon contrat se termine et je n’ai pas envie de le prolonger. Donc sauf si quelque chose d’exceptionnel arrive, je vais étudier les possibilités de départ. Et ce sera en Premier League.» Autrement dit, Toulouse peut continuer à chercher un attaquant. Et c’est ce qu’il fait. Mario Mandzukic, avant-centre du Dinamo Zagreb, auteur de 11 buts cette saison en championnat, serait dans le viseur des recruteurs toulousains. Mais les violets ne sont pas les seuls sur le coup. Le Werder Brême fait monter les enchères et l’international croate vaudrait aujourd’hui quelque dix millions d’euros, d’autant que son club actuel a fait savoir qu’en cas d’offre acceptable, il ne serait pas retenu. Autre possibilité, le Norvégien Erik Huseklepp, le Parisien Clément Chantôme, le Tourangeau Olivier Giroud et plus sérieusement David Bellion, le joker de luxe des Girondins qui pourrait le laisser partir puisque son temps de jeu à Bordeaux est quasi nul.
Mais Gignac n’est pas le seul sur le départ… L’attaquant Kevin Dupuis et l’ailier gauche Fodé Mansaré, en disgrâce, seraient susceptibles de quitter le Stadium. Quant à Albin Ebondo, le TFC chercherait à le transférer à Monaco, mais lui, affirme qu’il terminera sa saison parmi les violets, tandis que Franck Tabanou prolonge son contrat jusqu’en 2013.

Séverine Sarrat


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.