TFC : le point sur le mercato

Alors que les Violets sont en pleine phase de préparation avant la reprise du championnat, faisons le point sur un mercato qui est en passe d’être bouclé du côté de la Ville Rose.

 
A l’heure où vous lirez ces lignes, le Stéphanois Emmanuel Rivière aura sûrement paraphé un contrat de quatre ans avec le TFC. Pour le moment néanmoins, rien n’a encore été officialisé, même si l’entraîneur des Verts Christophe Galtier vient de confirmer que son attaquant était sur le départ. Ainsi pour l’instant le TFC s’est renforcé avec la venue de quatre nouvelles recrues, provenant de divers horizons. Après le départ de Mauro Cetto à Palerme et les fins de prêts de Federico Santander, Javier Gunino et Yannis Tafer, ainsi que la fin de contrat de Matthieu Valverde, le TFC se devait de se renforcer sur quatre postes bien spécifiques. Un gardien était alors attendu, ainsi qu’un défenseur central, un latéral droit et au minimum un attaquant. Mission réussie en un minimum de temps, ce qui se révèle toujours bénéfique quand un entraîneur peut disposer au plus tôt de son groupe lors de l’avant-saison. Alain Casanova cherchait donc un gardien de but pour épauler ses deux jeunes joueurs que sont Marc Vidal et Ali Ahamada. L’heureux élu se nomme Rémi Riou, en provenance de l’AJ Auxerre. Formé à Lyon (âgé de 24 ans, il est de la génération Benzema), il s’est révélé en prêt à Lorient en 2006/2007 avant d’être transféré à Auxerre l’année suivante. Progressivement barré par Olivier Sorin, il possède néanmoins une certaine expérience au vu de ses 64 rencontres déjà disputées en Ligue 1. Sa dernière saison a été marquée par une blessure à l’épaule contractée en janvier dernier. Il arrive ainsi au TFC pour se relancer et sera mis en confrontation avec Ali Ahamada pour le poste de titulaire. Pour remplacer Mauro Cetto le TFC cherchait de préférence un gaucher, afin de replacer le nouveau capitaine du TFC Daniel Congré dans l’axe droit de la défense. La perle rare semble avoir été trouvée en la personne de Aymen Abdennour, international tunisien qui fêtera ses 22 ans lors de la première journée à Ajaccio. En provenance de l’Étoile Sportive du Sahel, le jeune défenseur a connu une première expérience en Europe en évoluant pendant six mois au Werder de Brême – de janvier à juin 2010. Ses points forts : son jeu de tête et une qualité d’anticipation au sol. A charge pour lui de faire aussi bien que son prédécesseur, dont il semble posséder les mêmes qualités tout en présentant un profil plus guerrier.

Bulut a enfin signé

 

Pavle Ninkov quant à lui est un latéral droit d’expérience, tout d’abord formé au poste de milieu offensif, ce qui démontre des qualités certaines de contre-attaquant. Agé de 26 ans, il provient de l’Étoile Rouge de Belgrade qui en avait fait son capitaine. Remplaçant de Branislav Ivanovic en sélection, le serbe est un défenseur technique qui aime prendre son couloir, mais qui ne rechigne pas à la tâche défensivement. Suivi par de nombreux clubs cet été, notamment en France, Ninkov pourrait bien être l’une des belles surprises de la prochaine saison. Cela fait maintenant deux ans que le TFC courtisait l’international (quatre sélections) turc Umut Bulut ; ce dernier est enfin officiellement Violet, et ce pour les trois prochaines saisons. Repéré en août 2009 lors des matchs de barrage pour la Ligue Europa contre son ancien club de Trabzonspor, ce joueur de 28 ans est un attaquant mobile, à l’aise dans le jeu sans ballon et généreux dans l’effort. Capable de marquer mais aussi de faire marquer, il semble être cet attaquant complet qui a tant fait défaut au TFC la saison passée. En ce qui concerne d’éventuels départs, le TFC sem- ble déterminé à garder ses meilleurs éléments. La seule interrogation pourrait concerner Moussa Sissoko, au cas où une belle offre atterrirait sur le bureau d’Olivier Sadran. Si la signature d’Emmanuel Rivière se confirme, on peut alors affirmer que le mercato toulousain semble être réussi, du moins sur le papier. Reste bien entendu la vérité du terrain, la seule qui compte, mais un a priori positif se dégage à l’orée de cette nouvelle saison. Premier élément de réponse dans trois semaines, à Ajaccio, pour l’ouverture du championnat.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.