TFC; «Dans le patrimoine génétique de la L1»

Olivier Sadran, président du TFC, a présenté cette semaine le nouveau maillot du club et en a profité pour faire un point sur l’effectif et les ambitions pour la saison prochaine.
La panthère noire, symbole de la marque Airness, s’affiche désormais sur le tout nouveau maillot du Toulouse Football Club, en espérant que le club rebondira la saison prochaine comme l’animal sauvage. Choisi par le président Olivier Sadran pour une durée de trois ans, l’équipementier français a présenté cette semaine les parures concoctées spécialement pour les joueurs toulousains : «Nous avons accepté ce partenariat car nous possédons en commun les valeurs d’audace, d’humilité et de goût du défi. Les nouveaux maillots sont légers, agréables au porter et respirant», a précisé Loïc Chevalier, représentant d’Airness.
Mais cette présentation des trois maillots du TFC était surtout l’occasion pour Olivier Sadran de faire un point sur l’effectif de la saison prochaine, tout juste rentré d’un stage de préparation à Luchon avec une victoire rassurante 7 à 0 contre une sélection régionale. Un score écrasant qui ne masque pourtant pas la nécessité pour le club de recruter un nouvel attaquant en lieu et place d’Elmander : «C’est un dossier compliqué car on ne veut pas se tromper, c’est pourquoi Stéphane Lièvre et Dominique Arribagé ont rejoint la cellule recrutement. On recherche un joueur qui sera complémentaire des attaquants déjà présents comme Gignac. Nous avons des pistes, dont certaines ne sont pas connues», sourit Olivier Sadran. Le TFC serait sur les rangs pour acquérir le Polonais Euzebiusz Smolarek ou le Danois Soren Larsen. «Je me donne jusqu’à mardi ou mercredi prochains au plus tard pour trouver un attaquant.»

 


Avec Emana et Mathieu ?

Côté départ, le doute plane toujours sur le cas Achille Emana qui aurait refusé un transfert vers le Dynamo Kiev. Concernant la piste du Bétis Séville, les tractations n’avancent pas : «J’ai reçu un fax du club il y a environ trois semaines et, depuis, c’est le silence radio malgré ce qu’on peut lire dans la presse espagnole.» Si Olivier Sadran affirme qu’Emana serait prêt à rester au TFC, il ne lui donne que jusqu’à la semaine prochaine pour se décider. Longtemps pressenti à Bordeaux, le latéral Jérémy Mathieu pourrait rempiler l’année prochaine à Toulouse : «J’ai l’intime conviction qu’il sera parmi nous. On veut en faire un leader dans le jeu.» Pentecôte resterait également au club tandis que le Brésilien Ratinho rentrerait au pays et Pavel Fort en Belgique.
En attendant de peaufiner un groupe qui ne devrait pas dépasser les 24 joueurs, Olivier Sadran affiche clairement ses objectifs : «Le but principal de la saison prochaine est de se maintenir entre la 5ème et la 15ème place. Je veux que le TFC s’inscrive dans le patrimoine génétique de la Ligue 1. L’autre objectif est d’offrir du spectacle au Stadium pour plus de victoires à domicile.» Et permettre ainsi d’augmenter les recettes de la billetterie pour palier au manque d’argent du marketing dont les bénéfices sont actuellement partagés avec le Stade Toulousain. Pour l’instant, les abonnements n’atteignent pas les chiffres de l’an passé où le club avait eu la chance de participer à la Ligue des Champions. Mais ils sont tout de même supérieurs de 30 % à la saison 2005-2006. «C’est une surprise pour nous vue la saison catastrophique de l’an dernier. Mais cela prouve que le TFC a une âme et s’inscrit dans la continuité. Il faut désormais convaincre le public et travailler sur notre jeu», conclut Olivier Sadran.

Sophie Orus




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.