TFC ; Coup d’envoi d’une saison en rose ?

14ème du dernier classement de Ligue 1, le TFC aura à cœur de se racheter cette saison tout en jouant la carte de la continuité côté staff et joueurs. Les Pitchounes auront-ils le potentiel de réitérer l’exploit de 2009 avec une qualification pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions ? Pour l’instant, le club vise le maintien et un retour dans la première partie de tableau. Premier test ce samedi au Stadium contre Brest.

 
Après une saison difficile et une 14ème place peu glorieuse, le TFC devrait logiquement revenir sur le devant de la scène footballistique, si l’on en croit le parcours des Violets ces dernières années. En effet, branché sur courant alternatif, le club a pour habitude de souffler le chaud et le froid. Et pour l’exercice 2010/2011, le TFC a pour ambition de retourner voir ce qui se passe en première partie de tableau. Pour ce faire, le président Olivier Sadran joue la carte de la stabilité et a décidé de laisser son chéquier bien au chaud dans sa poche. Pas de recrutement médiatique mais un retour de prêt intéressant en la personne de Xavier Pentecôte et deux arrivées prometteuses avec le milieu de terrain Ben Yedder et le défenseur Adrian Gunino.
Pas de grande révolution donc, mais tout de même des ambitions : «Nous ferons de notre mieux, en espérant une meilleure saison que l’an passé», explique le coach Alain Casanova. «Nous aurions aimé un peu de sang neuf, c’est évident. Mais c’est ainsi. Nos limites financières nous interdisaient de faire des choix plus osés. Il faut donc positiver et se dire que le maintien d’une structure va nous permettre de peaufiner avec plus d’efficacité encore le système de jeu que j’avais mis en place il y a deux ans.» Et pour l’instant, l’implication des joueurs lors du stage à Luchon il y a quelques semaines et au cours des matches de préparation (avec notamment une victoire 4-2 contre Marseille) donne raison à l’entraîneur : «Je trouve que cet été il y a un peu plus d’intensité, un bien meilleur état d’esprit, une meilleure concentration. Il y a deux ans, c’était également le cas. Les joueurs veulent se racheter. Ce n’est pas la garantie de faire un grand championnat, mais, au moins, tout le monde travaille pour être prêt. Le groupe est très réfléchi et je sens une meilleure approche que la saison dernière, où il y avait peut-être un peu de suffisance suite à la 4ème place».

Casanova surpris par Gignac

A Toulouse, rien ne sert de bouleverser un effectif quand les joueurs affichent un nouvel état d’esprit. Avec une prise de conscience du potentiel offensif de l’équipe. Toujours cité pour sa très bonne assise défensive, le TFC pourrait enfin démontrer qu’il sait et aime marquer, grâce à des joueurs en forme comme Ben Yedder, Machado ou Capoue. Ce dernier sera d’ailleurs l’une des pièces maîtresses des Violets. Du haut de ses 22 ans, il pourrait être décisif dans un rôle de dernier passeur. Tout comme Franck Tabanou, révélation de la saison passée au poste de milieu ou d’arrière gauche.
Reste l’inconnue André-Pierre Gignac. Auteur d’une saison très moyenne l’an passé après avoir terminé meilleur buteur du championnat (24 réalisations) et intégré l’équipe de France, l’attaquant toulousain aura-t-il les armes pour rebondir ? Car depuis la saison dorée de 2008/2009, de l’eau a bien coulé sous les ponts de la Garonne : des blessures à répétition et surtout un Mondial désastreux et aucune offre digne de ce nom pour espérer quitter Toulouse. Pour ne rien arranger, “Dédé” a été sifflé par les supporters nîmois lors d’une rencontre amicale contre le TFC ces derniers jours. Pourtant, Alain Casanova reste confiant : «Je l’ai senti marqué par l’épreuve de la Coupe du monde, mais il a eu l’occasion de bien se ressourcer physiquement et mentalement, et il revient dans un club qui l’accueille à bras ouverts. Il est très content de rester. Je pense qu’il sera prêt à faire une très grande saison». Suite au match contre Nîmes, l’entraîneur s’est même montré surpris par les performances de son attaquant : «Il m’a surpris, je l’ai trouvé en jambes. Il avait du rythme, a su se créer pas mal de situations favorables. Tout cela avec une fluidité assez étonnante». Cette bonne reprise pour “Dédé” pourrait cependant sonner le glas de l’avenir de Xavier Pentecôte chez les Violets. En effet, le jeune attaquant pourrait quitter Toulouse pour gagner du temps de jeu. Brest serait déjà sur les rangs.
Avec un Gignac au mieux de sa forme et une ossature qui s’appuie sur des valeurs sûres du club, le TFC a de quoi se racheter la saison prochaine et revoir la vie en rose, à l’image de son exploit face au champion en titre en match amical. Premier test pour les Violets contre Brest ce samedi à 21h au Stadium.

Sophie Orus




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.