TFC : attention, PSG à l’horizon !

Bien ancré dans le ventre mou de la Ligue 1, le Téfécé reçoit l’armada du PSG ce dimanche au Stadium. Peu rassurants à domicile, les Violets attendent cependant ce match de pied ferme. Rassurés par un beau succès acquis en terre bretonne (victoire 3-1 à Lorient), ces derniers vont devoir cravacher tant l’adversaire regorge de sérénité.

 

Le Toulouse Football Club figure indéniablement parmi les clubs les plus énigmatiques de Ligue 1. Loin d’afficher des performances régulières, il fait partie de ces équipes du championnat, capables du meilleur mais surtout du pire ou du pas grand-chose. Le PSG qui vient ce dimanche, ne saura pas à quoi s’en tenir, quant à l’opposition qui se présentera face à lui. A vrai dire, personne ne sait vraiment ce que le Téfécé proposera à l’occasion de ce match de gala, face à un candidat sérieux à la victoire finale en Ligue des Champions ! En pleine démonstration face au Bayer Leverkusen mardi soir (4-0), le club de la capitale voudra forcément accroître son avance sur Monaco en L1. Il faudra donc des « Violets » prêts à tout donner, sinon gare à la débâcle.

 

Opportunistes, comme contre Lorient

Ce que l’on veut retenir du Téfécé cette saison, ce sont ses coups d’éclat même s’ils ne furent que trop rares. Vainqueur à Saint-Étienne, à Nantes, à Reims aussi, il a remis le couvert à Lorient samedi dernier. Quatre victoires à l’extérieur significatives d’un jeu propice aux voyages (le TFC est la 5e meilleure équipe à l’extérieur). Samedi, lorsque les Bretons étaient réduits à dix après une expulsion, les partenaires de Serge Aurier, Toulousain le plus régulier de la saison, ont encaissé un but tout d’abord. Ce n’est qu’au prix d’une belle réaction collective, que le scénario du match s’est inversé en faveur des hommes d’Alain Casanova : « Le but de retard nous frustre énormément, Mais j’ai senti que l’équipe avait envie de se révolter. Je pense que l’on mérite, sur notre deuxième mi-temps, notre victoire. Le groupe avait envie de réagir après le revers contre Bastia », précisait le technicien du TFC. Car dans la semaine, alors qu’on lui prédisait un match facile à domicile, ses titulaires ont littéralement sombré contre des Corses décomplexés. Encore une contre-performance à la maison, qui empêche les Violets de jouer quelque chose d’intéressant en championnat. Sur treize rencontres de L1, le bilan reste bien maigre (3 victoires, 6 nuls, 3 défaites) et Toulouse demeure la 18e équipe à domicile, un vrai problème. Il va sans dire que dimanche, c’est le leader qui sera favori de la rencontre. Ceci dit, un miracle peut toujours arriver.

 

La bonne forme d’Aurier, Ben Yedder en n°10

Rien ne sert de s’alarmer, Toulouse est quasiment sauvé avec ses maigres 33 points en 25 matchs. Même si l’on peut toujours rêver pour revoir une ambition européenne cette saison, il y a quelques bonnes nouvelles qui peuvent laisser rêveur en vue d’un futur plus radieux. Tout d’abord, les excellentes dispositions montrées par Serge Aurier, considéré comme l’un des meilleurs arrières droit d’Europe, à tout juste 21 ans. Une véritable montée en puissance de celui qui avait débarqué de Lens, lors du mercato d’hiver 2012. Acheté une misère, il garantit au président Sadran une belle rentrée d’argent cet été. Car ne nous leurrons pas, Aurier partira à la recherche d’un club plus déterminé dans son approche des saisons. Autre motif de satisfaction : le positionnement plus bas de Wissam Ben Yedder, placé en soutien des attaquants face à Lorient. Buteur lors de l’égalisation, il a également distribué deux passes décisives par la suite. Invité surprise l’an passé avec ses 15 buts, il a eu davantage de mal à imposer son physique chétif dans les surfaces, chose qui n’effraie pas Martin Braithwaite, en progrès constant. Casanova a eu cette bonne idée, même si c’est un peu tard, il peut toujours la rééditer lors d’un match quasi-perdu d’avance. Il se pourrait même que l’on marque plusieurs buts…

 

Mehdi Djebbari



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.