Stade Toulousain : Une finale, ça se gagne

Vainqueur 18-12 contre le RC Toulon, Toulouse a su remporter un second Brennus consécutif, le dix-neuvième de son histoire. Au terme d’une finale bien indécise qui aura vu s’affronter les deux buteurs à distance, c’est bien Luke Mc Alister qui a eu le dernier mot sur Johnny Wilkinson, avec une réussite insolente de 100%. Auteur de l’intégralité des points, Mc Alister a libéré toute une ville, mais aussi tout un club, car tout n’a pas été si rose cette saison.
Votre hebdo revient sur ce merveilleux moment.

Une finale, ça se gagne !                                

Merci Monsieur McAlister !                        

La passe de dix pour Novès                        

La «der des der» de la Bûche                     

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.