St Estève XIII Catalans – TO XIII Une fin de rencontre fatale aux Toulousains

Pour le compte de la 6e journée de Championnat de France Elite 1, le Toulouse Olympique s’est incliné face au St Estève XIII Catalan dimanche dernier au Stade Gilbert Brutus de Perpignan, sur le score de 23 à 16. Les Olympiens ont perdu tout le bénéfice d’une première mi-temps globalement bien maîtrisée au cours d’un 2e acte gâché par trop d’approximations.

Les protégés de Gilles Dumas débutent cette rencontre avec de bonnes intentions et dès la 3e minute, Johnathon Ford tente de trouver Bastien Ader démarqué sur son aile, mais son coup de pied est trop puissant et le ballon sort en touche. Cinq minutes plus tard, sur une belle attaque sur la largeur du terrain, Mourad Kriouache parvient à décaler ce même Ader qui conclut tout en puissance (0-4). Les Toulousains continuent à envoyer du jeu et à la 12e minute, sur une action «petit côté», Adam Innes aplatit dans l’en-but mais l’arbitre refuse l’essai pour une passe en avant. Au quart d’heure de jeu, alors que les Bleus et Blancs contrôlent la rencontre et défendent bien, ils obtiennent une mêlée dans le camp adverse et lancent une attaque qui crée un décalage sur l’aile, mais la dernière passe de Florian Quintilla est mal assurée. Dans la foulée, la réserve des Dragons en profite pour revenir au score par l’intermédiaire d’Ahlalou (6-4). Les Olympiens ne se démobilisent pas et reviennent à la charge. Ils sont récompensés par deux essais en trois minutes d’Eloni Vunakece suite à un astucieux coup de pied de son ouvreur, et de Bastien Ader à la conclusion d’une superbe action de ses trois quarts (4-16). Le trou est fait… mais une nouvelle fois, les coéquipiers de Guy Williams vont se rendre la tâche plus difficile. Suite au renvoi, Samy Masselot tente une libération impossible dans ses propres trente mètres et rend le ballon aux Catalans. Dans la continuité, Gossard réduit la marque à 10-16, à la pause.

 

Des approximations coûteuses

 

Au cours de la 2e période, le TO va commettre trop de fautes dans son camp pour conserver son emprise sur le match et ce malgré une défense bien en place. A la 42e minute, sur une mêlée pour les Toulousains sur leur ligne des 20 mètres, Nicolas Delgal commet un en-avant en voulant éjecter le ballon. Escare ne se fait pas prier pour mettre les deux équipes à égalité (16-16). Les erreurs vont s’enchaîner (Innes, Planas, Vunakece…) très tôt dans les séries de tenus, et les Olympiens ne parviennent plus à conserver la possession. A l’heure de jeu, Escare, mis en bonne position par ses coéquipiers, claque un drop et permet aux siens de prendre l’avantage (17-16). Les visiteurs ne lâchent pas et ont même une balle de match à la 75e minute, lorsque l’arrière toulousain met dans l’intervalle Kuni Minga… qui commet un en-avant. La contre-attaque des locaux est foudroyante et scelle leur succès sur le score final de 23-16. Pour la suite, la formation toulousaine reçoit un poids lourd du Championnat, le FC Lézignan, ce samedi 17 novembre à 18 heures (lever de rideau à 16h).



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.