St Estève XIII Catalan – TO: Les Toulousains démarrent fort

« A l'image du pack toulousain, Aaron Wood a livré un gros match

Le Toulouse Olympique débute parfaitement la Poule des As en dominant la réserve des Dragons Catalans (20-12) dans les Pyrénées-Orientales dimanche dernier. Dans une rencontre de haut niveau face à une formation estampillée Super League (Maria, Bousquet, Barthau, Margalet, Raguin, Vaccari), les Olympiens ont répondu présent avec une grosse intensité défensive et inscrivent 4 essais contre un.

 

Dans le sillage de leurs deux puissants piliers de l’effectif des Dragons Catalans, Maria et Bousquet, les locaux avancent et font faire des fautes aux Toulousains. Même réduits à 12 (expulsion temporaire de Kane Bentley pour placage à retardement), ces derniers plient mais ne rompent pas, grâce à une défense de fer. Les « Sang et or » sont obligés de s’en remettre à la botte de Guasch (4-0). Après ce premier quart temps délicat, les protégés de Sylvain Houles et d’Adam Innes stoppent les fautes et enclenchent la marche avant. Les Catalans se retrouvent à leur tour réduits à 12 et subissent la pression adverse. Sur un renversement d’attaque, Mark Kheirallah fixe la défense et sert Aaron Wood lancé à hauteur qui conclut (4-6). Juste avant la pause, les visiteurs proposent une superbe attaque sur toute la largeur du terrain et envoient Kuni Minga à dame (4-10).

 

 

Une fin de match à l’avantage du TO

 

Au retour des vestiaires, Ford donne plus d’avance aux siens après une bonne libération d’Aaron Wood (4-14). Devant leur public, les « Baby Dracs » vont connaître un bon quart d’heure et faire craquer la défense adverse. Bousquet fait parler sa puissance et libère pour Guasch (10-14). Ce dernier, auteur de tous les points de son équipe, ramène un peu plus les siens au score à la faveur d’une pénalité (12-14). Les Olympiens sentent le souffle des Catalans et c’est le moment choisi par Kuni Minga pour sortir un exploit dont il a le secret. Il renverse le premier défenseur avec un raffut, puis se débarrasse de trois autres, avant de déposer en vitesse le dernier rempart adverse (12-20). Dans les dernières minutes de la rencontre, les Haut-Garonnais proposent un jeu de qualité et manquent trois occasions franches d’alourdir la marque. La victoire est là et c’est l’essentiel. 12-20, score final. Samedi prochain, à 17 heures au Stade Arnauné, les Toulousains devront confirmer avec la réception du leader de la première phase, le XIII Limouxin.

 

Gagnez des places pour Toulouse Olympique – XIII Limouxin



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.