Sentez-vous sport: Pour promouvoir l’activité physique

Afin d’inciter à davantage pratiquer un sport de manière régulière et encadrée, le Comité national olympique et sportif français organise, pour la quatrième année consécutive, la journée « sentez-vous sport ». En Haute-Garonne, c’est la ville de Labège qui accueille la manifestation.

 

« Le sport doit être un facteur d’épanouissement dans toutes les couches de la société. Il faut créer le réflexe du sport pour augmenter le nombre de pratiquants dans les écoles, universités et entreprises. Que la société mise sur le sport et qu’à long terme les décideurs adhèrent à cette philosophie. » C’est le vœu de Denis Masseglia, président du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), et l’objectif ultime de la Journée « Sentez-vous sport » organisée partout en France. En Haute-Garonne, l’instance a sollicité le Comité Départemental Olympique et Sportif (CDOS 31) pour coordonner cette manifestation qui aura lieu le dimanche 22 septembre à Labège. Une aire d’exhibition, le lac de l’Innopole (5ha) et un terrain arboré de 13 hectares seront mis à disposition des 350 bénévoles mobilisés pour accueillir les 5 000 visiteurs prévus. Plus de 50 disciplines y seront présentées telles que l’escrime, la boxe, les sports collectifs, les arts martiaux, les jeux traditionnels, l’escalade, la plongée, la moto, le vol à voile, le hockey sur gazon ou encore l’aviron. Pour Adrien Kiener, président du Comité départemental, « il s’agit d’un moyen de découvrir de nouvelles pratiques sportives et de donner envie au public de rejoindre un club ou une association. Ce rassemblement convivial permettra de tester des animations innovantes ou d’assister à des démonstrations tout au long de la journée. » Denis Masseglia ainsi que des athlètes de haut niveau seront présents sur le site, gage « d’une reconnaissance du travail et de l’investissement des clubs de la région » pour le CDOS 31. Cette manifestation servira également de modèle à la première Semaine européenne du sport, à venir en 2014.

 

Séverine Sarrat

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.