Rugby sur neige: Le Stade Toulousain étend sa popularité en Andorre

Crédit Photo: DR

En pleine trêve internationale, quelques joueurs toulousains ont fait le déplacement au Pas-de-la-Case, afin d’assister à un événement inédit : le Granvalira snow-rugby, une compétition comme son nom l’indique, de rugby sur neige.

 

Pour une fois que le calendrier s’allégeait en vue du début du Tournoi des six Nations et d’un France-Angleterre en guise d’apéritif, certains membres de l’effectif stadiste s’étaient donnés rendez-vous sur le domaine skiable de Granvalira. Dans la continuité du projet mené à Hong-Kong en novembre dernier, où un match de Natixis Cup avait été organisé entre Toulouse et le Racing-Métro (19-12), les dirigeants « rouge et noir » sont partis à la recherche de nouveaux investisseurs, eux qui entretenaient déjà de bonnes relations avec nos confrères andorrans. Contrat rempli puisque le club de la Ville Rose pourra désormais compter sur l’appui financier de la Principauté des Pyrénées. En envoyant ses plus fidèles ambassadeurs, le Stade a joué le jeu et se retrouve logiquement récompensé en retour.

 

Autographes en pagaille

 

Six joueurs avaient donc fait le déplacement, et non des moindres puisque tous, ont été internationaux au sein de leur sélection respective. La France bien sûr, pour Clément Poitrenaud, Romain Millo-Chluski, Florian Fritz, Yann David, le revenant Vincent Clerc, sans oublier l’Argentine représentée par le seconde-ligne Patricio Albacete. Tous ont passé un moment en compagnie des nombreux fans venus s’oxygéner à l’occasion, accompagnés par d’illustres légendes du club à l’image de Michel Marfaing ou de Franck Bélot et autres David Gérard. Entre les séances d’autographes improvisées, ces derniers ont assisté à la grande finale de la première édition du Granvalira snow-rugby. La rencontre phare opposait les étudiants toulousains en école de commerce, face à une sélection locale. Au terme d’une belle opposition, les visiteurs finissaient par obtenir le gain du tournoi et la consécration de plus de 1500 personnes.

 

Mehdi Djebbari

Retrouvez l’interview de Yann David en cliquant ici



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.