Rugby – Championnat d’Europe U18 ; L’Europe et le rugby : Essai transformé ?

C’est au mois d’avril dans les Hautes-Pyrénées et le Gers, que se tiendra le championnat d’Europe de Rugby des moins de 18 ans, sous l’égide de la FIRA-AER, organisation  régissant le rugby amateur européen.

 
Il n’y a pas que le Tournoi des VI Nations dans la vie ! En effet, la FIRA-AER (Fédération Internationale du Rugby Amateur – Association Européenne de Rugby), désireuse d’initier la totalité des nations européennes au rugby, profite du prochain coup d’envoi du championnat d’Europe des moins de 18 ans, pour évoquer ses objectifs.
Ainsi, Jean-Claude Baqué, président de la FIRA-AER, explique plus précisément ce qu’est la FIRA-AER : il s’agit de l’équivalent de l’UEFA au football (dans une moindre mesure), c’est-à-dire une entité dépendante de l’IRB (International Rugby Board), chargée d’organiser les événements européens du rugby amateur. Ainsi, cette organisation a orienté ses objectifs vers le développement de ce sport dans les pays où il est peu ancré. On pense notamment à la Belgique, l’Espagne, la Bulgarie, la Russie…
En ce qui concerne l’organisation du tournoi, les pays hôtes ont toujours été la France et l’Italie, mais Jean-Claude Baqué, souhaitant une «réelle volonté d’ouverture» vers les nations au faible potentiel “rugbystique”, indique qu’il aura prochainement lieu à Madrid en Espagne. D’ailleurs, la FIRA-AER cherche à faire adhérer le Liechtenstein et l’Estonie.

Un tournoi bien préparé

Michel Arpaillange, directeur de tournoi, et son équipe ont mis un point d’honneur à éviter les déséquilibres entre les nations, afin de voir autre chose que des scores fleuves, et donc, plus de suspense. L’organisation cette année a été confiée au comité Armagnac-Bigorre. L’occasion pour les “petites nations” de se confronter à la culture du rugby, déjà bien présente en Midi-Pyrénées. C’est un véritable melting-pot qui est proposé là, tout en restant dans cette atmosphère propre au rugby et au sport collectif en général.
De plus les retombées économiques sur le comité Armagnac-Bigorre sont jugées intéressantes puisque 28 nations participeront à la compétition, ce qui représente 500 chambres d’hôtels, 16 000 repas… En résumé, les bénéfices pourraient être de l’ordre d’environ 650 000 €. Et justement, concernant le budget, la FIRA-AER insiste beaucoup sur l’équité entre les nations. A ce titre, la valeur du budget donnée par l’organisation aux nations est la même pour tout le monde, ce qui témoigne de cette volonté de rendre les petites nations plus compétitives.
Enfin, le Lycée des métiers d’arts, du bois et de l’ameublement de Revel aura le privilège de créer le trophée du championnat d’Europe, sous la forme d’un bouclier, certes moins grandiloquent que celui de Brennus, mais tout aussi convoité par les participants !

Edouard Lamarcq


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.