Rugby à XIII ; Le TO dans la course aux quarts

Dans le climat hivernal de samedi dernier, le Toulouse Olympique s’est imposé à Keighley sur le score de 36 à 22 pour le compte de la 3ème journée de Northern Rail Cup.

 
Sur un terrain légèrement enneigé mais dans un état plutôt correct pour la période de l’année, les hommes de Gilles Dumas ont entamé la rencontre “pied au plancher” et inscrit deux essais dans les 10 premières minutes par l’intermédiaire de leurs deux ailiers, Grégory White (5′) et Andreï Olari (7′). Deux réalisations qui ont conclu de belles attaques sur toute la largeur du terrain. 0-12 avec les transformations de Josh Lewis. Les Toulousains ont alors commis quelques fautes qui ont permis aux locaux d’ouvrir leur marque avec un essai en force de leur centre (16′). 4-12. Le TO a réagi quasiment dans la foulée. Darren Nicholls aplatissait dans l’en-but un coup de pied rasant millimétré de Josh Lewis (23′). 4-18. Dans le quart d’heure suivant, les coéquipiers de Sylvain Houles ont laissé passer quelques occasions franches de marquer et ne sont pas parvenus à creuser un écart décisif. Au lieu de cela, ce sont les joueurs du Yorkshire, suite à une pénalité concédée par les “bleus et blancs”, qui ont réduit la marque juste avant la mi-temps grâce à un essai de leur puissant seconde ligne (38′). 10-18.

Triplé de Nicholls

Après la pause, l’équipe française a subi et connu un quart d’heure difficile. En effet, les Toulousains ne sont pas parvenus à compléter leurs séries de tenus, ne sont pas sortis de leur camp et à la 46ème minute Jérôme Goût a écopé d’un carton jaune (tacle). Fort logiquement, la (bonne) défense du TO a craqué sur un énième coup de butoir du tonique talonneur des Cougars (50′). 16-18. Pendant une dizaine de minutes, les deux équipes se sont neutralisées et la rencontre pouvait basculer d’un côté ou de l’autre. Puis, sur un exploit personnel, avec un cadrage-débordement sur son vis-à-vis et une course de 50 mètres, c’est Darren Nicholls qui a débloqué la situation (64′). 16-24. Le demi Toulousain s’est offert même un triplé dix minutes plus tard, avec une réalisation qui a conclu une chaîne de tenus bien menée (74′). 16-30. Le match était alors joué mais les locaux n’ont rien lâché jusqu’au bout et ont réduit la marque par l’intermédiaire de leur entraîneur-joueur, ancien pensionnaire de la Super League avec Wakefield, Jason Demetriou (37′). 22-30. Le dernier mot est revenu néanmoins aux Olympiens et à Josh Lewis, auteur d’une interception “gagnante” (39′). Le match s’est achevé sur le score de 22 à 36.
Grâce à ce succès, les Toulousains se repositionnent dans la course à la qualification pour les quarts de finale de la compétition. Tout se jouera lors de la dernière journée de poule le week-end prochain. Le TO reçoit les London Skolars aux Minimes samedi prochain à 15 heures.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.