Rugby à XIII; L’autre rugby prêt à “ raffûter ” !

L’équipe de France de rugby à XIII disputera son dernier match international préparatoire à la Coupe du monde 2008 face à l’Angleterre, le 27 juin à Toulouse, au stade Ernest-Wallon, dans l’antre du rugby à XV.

 

France / Angleterre, un classique de l’ovalie. Mais avec 26 joueurs sur la pelouse, cela devient plus rare. Et pourtant, le stade Ernest-Wallon s’apprête à accueillir une grande rencontre de rugby à XIII, vendredi 27 juin, en vue de la préparation de la Coupe du Monde qui se déroulera du 25 octobre au 22 novembre en Australie. Ce test-match est le dernier pour les Tricolores qui comptent peaufiner les ultimes réglages : «Il s’agit d’une grosse échéance pour nous. Les joueurs auront à consolider leur place et à faire un bon match, d’autant plus que l’Angleterre sera solide.», prévient Jérôme Guisset, capitaine de l’équipe de France. Un avis partagé par John Monie, le sélectionneur : «Ils ont une équipe tellement forte avec des joueurs redoutables qu’il faudra travailler notre concentration et notre défense.»
En effet, si le rugby à XIII n’est plus un sport aussi développé en France et en Europe, il reste une véritable institution en Angleterre, pour preuve les trois victoires des Britanniques face à la Nouvelle-Zélande l’hiver dernier. Le dernier succès des Français face aux joueurs de Sa Majesté remonte lui à 1981 et les Bleus sont bien décidés à montrer que le XIII a désormais des beaux jours devant lui au pays des quinzistes : «Nous voulons démontrer aux Anglais qu’il existe un vrai potentiel en France», explique Gilles Dumas, manager de l’équipe nationale. Et Jérôme Guisset de continuer : «Le fossé diminue d’années en années alors pourquoi ne signerait-on pas un exploit vendredi ?»

La Super League en toile de fond

Un exploit qui n’aurait pas pour simple conséquence la satisfaction et le prestige d’avoir bouté les Anglais hors du stade. L’enjeu de ce test-match est également primordial pour la Ville rose et la Fédération Française de Rugby à XIII en vue de la candidature du Toulouse Olympique XIII en Super League l’an prochain. Le club et tout son staff se sont d’ailleurs mobilisés à cette occasion afin de recevoir dans les meilleures conditions la délégation anglaise. Car les dirigeants de la RFL (Rugby Football League) feront le déplacement à Toulouse avant tout pour prendre la température du stade et, pourquoi pas, apporter un avis favorable à la candidature du TO. La municipalité a d’ailleurs très bien compris les retombées possibles de l’adhésion du club toulousain à la Super League : «Nous avons voulu nous mobiliser car le XIII est un sport populaire et dynamique qui fédère l’enthousiasme», explique François Briançon, adjoint aux sports de la Ville. «De plus, la candidature du TO est un projet à la fois sportif et économique pour Toulouse. Il faut faire de ce match une démonstration de la volonté des Toulousains et des acteurs locaux de défendre le XIII.»
La Fédération, par le biais de son président Nicolas Larrat, soutient également la Ville rose et attend énormément de cette rencontre : «Si le succès populaire est au rendez-vous, ce sera une démonstration de plus que la candidature du Toulouse Olympique XIII est opportune et nécessaire.» Mais si les Français ont marqué les esprits avec le parcours sans faute des Dragons Catalans, en Super League depuis 2006 et actuels 3èmes du championnat, les joueurs devront transformer l’essai vendredi. Car comme le rappelle Jérôme Guisset «les Français inspirent de la crainte mais pas le respect. Nous sommes toujours des invités en Angleterre et pas encore des pensionnaires.» Rendez-vous donc vendredi à Ernest-Wallon où le tenu correct sera exigé !

Sophie Orus



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.