Pékin 2008; Le Grand Sud à l’honneur

Région éminemment sportive, Midi-Pyrénées présente un joli réservoir d’athlètes à l’occasion des Jeux Olympiques chinois. Certains n’ont pas encore brillé mais d’autres se sont illustrés, en attendant encore de nouvelles consécrations la semaine prochaine.

 
Les unes coulent, les autres chavirent de bonheur. Les Toulousains attendaient beaucoup de leurs nageuses engagées dans le magnifique Cube d’Eau de Pékin. Malheureusement, à l’image de Laure Manaudou, les chances de médaille en natation féminine sont tombées à l’eau malgré les espoirs portés sur Coralie Balmy, Alexianne Castel, Malia Metella, toutes trois licenciées aux Dauphins du TOEC, et Ophélie Cyrielle Etienne, cadette de la délégation régionale. Mais si nos sirènes n’ont pas su prendre la vague, il n’en va pas de même pour les barreurs français, emmenés par le Toulousain Cédric Berrest. Cet étudiant futur ingénieur fait la fierté de l’Aviron Toulousain, son club de cœur. En effet, aux côtés de Jonathan Coeffic, Pierre-Jean Peltier et Julien Bahain, ce grand athlète a remporté dimanche dernier une belle médaille de bronze en 4 de couple. Quatrièmes au passage des trois temps intermédiaires, les rameurs français sont toujours restés au contact des équipages de tête avant de placer une attaque dans les derniers mètres pour souffler la troisième marche du podium aux Australiens. Une belle revanche pour Cédric Berrest, 13ème aux Jeux Olympiques d’Athènes, échouant aux portes de la finale.

 


Autre grande satisfaction régionale, la très belle médaille d’or des sabreurs français et du Tarbais Nicolas Lopez, déjà auréolé d’argent dans l’épreuve individuelle où la fine lame de l’escrime française a fait sensation à Pékin en sortant le grand champion russe Stanislas Pozdniakov. Contre les Etats-Unis aux côtés de ses potes tricolores, la révélation de ces Jeux Olympiques n’a pas déçu et le président de Région Martin Malvy en a profité pour lui adresser des félicitations au nom de tous les midi-pyrénéens : «Quelle finale ! D’assaut en assaut vous avez, avec vos co-équipiers, marqué votre suprématie. Le titre olympique que vous venez d’obtenir honore tout le sport de haut-niveau midi-pyrénéen et confirme l’excellence de l’école d’escrime tarbaise. […] En mon nom personnel et au nom de l’ensemble de Midi-Pyrénées, je tiens à vous féliciter pour cette belle médaille d’or. Bravo et merci !» Cette belle réussite des escrimeurs régionaux, sur les traces des frères Touya, champions olympiques à Athènes, démontre l’engouement et les efforts fournis pour un sport pourtant marginal en France. Le Conseil régional a en effet participé activement à l’ouverture de la Maison de l’escrime à Tarbes et a apporté un fort soutien à la Ligue Midi-Pyrénées en mars dernier, afin de décliner au niveau régional le plan national de développement de ce sport.

 


Mais les espoirs toulousains et régionaux ne s’arrêtent pas là. Déjà médaillé de bronze par équipe aux derniers Jeux d’Athènes, le pistard de Revel Michaël Bourgain a réitéré à Pékin, mais cette fois en individuel : «C’est le plus grand moment de ma carrière ! La vitesse individuelle, l’épreuve-reine, c’est ce que j’ai toujours aimé faire. Tout le travail effectué l’a été dans ce but. J’ai toujours voulu briller dans cette discipline. Un podium olympique, c’est génial !», a déclaré le cycliste en conférence de presse. Tous les yeux sont désormais tournés vers les Toulousains Claude Onesta, sélectionneur de l’équipe de France de handball et des deux joueurs du TUHB Christophe Kempé et Yohann Ploquin. Côté athlétisme, les cœurs rêvent de s’envoler avec le perchiste Tarnais Romain Mesnil et foncer vers l’or avec la jeune albigeoise Virginie Michanol sur le 4×400 m.

Sophie Orus


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.