Lézignan – TO Les Toulousains mal récompensés

Pour sa 3e rencontre en une semaine, le Toulouse Olympique concède une défaite de deux points (24-22) à Lézignan, avec trois essais refusés. Auteurs d’une première période de qualité, les Olympiens, amputés par la blessure de Shane Blackett durant l’échauffement, ont fait preuve de beaucoup de courage et ont tout tenté jusqu’à la dernière action du match.

 

Malgré un essai encaissé rapidement suite à deux pénalités consécutives, les Toulousains, avec l’appui du vent, prennent le contrôle de la rencontre. Ils investissent le camp adverse et réduisent le score, dans un premier temps, grâce à une pénalité transformée par Damien Couturier, avant de prendre l’avantage par une charge rageuse de Yohan Barthau et un tour de passe-passe de Johnathon Ford (6-12). Puis, Adam Innes, décalé sur son aile par une sautée de Guy Williams, pense aggraver la marque mais l’arbitre de touche considère la dernière passe en-avant. Dans la foulée, les locaux réagissent par l’intermédiaire de Bienes qui récupère un coup de pied ramené par le vent et sur lequel les Olympiens ont été trop attentistes (10-12). Les protégés de Gilles Dumas ne se désunissent pas et font de nouveau le siège du camp audois. Ils vont alors inscrire deux essais, par Adam Innes et Bastien Ader, que les arbitres de touche refusent pour fautes. Bruno Ormeno, s’extrayant de quatre défenseurs, parvient néanmoins à alourdir la marque avant la pause (10-16).

 

Le « Feuceuleu » prend les devants

 

Dès la reprise, les hommes d’Aurélien Cologni profitent d’un coup de pied de dégagement raté de Johnathon Fordur égaliser par Ancely (16-16). Contre le vent, les visiteurs se créent des occasions, par Adam Innes en bout de ligne, suite à un enchaînement avants/trois-quarts de qualité, par Guy Williams stoppé à quelques centimètres de la ligne d’en-but, ou encore par Yoann Didone qui manque la dernière passe et ne parviennent pas à scorer. Lézignan de son côté, est réaliste : Benausse réussit une pénalité, avant d’inscrire un essai à la toute fin d’une 2e série consécutive de tenus (24-16).

Les Bleus et Blancs n’abdiquent pas et sur une action de classe de leur capitaine qui mystifie la défense adverse, recollent au score (24-22). Ils continuent à pousser et sont dans les 30 mètres du FCL, le ballon est envoyé au large sur le 4e tenu, un joueur audois contre une passe et l’arbitre fait logiquement le signe de remise à zéro du compte des tenus pour une ultime chance… mais ce dernier change inexplicablement d’avis et annonce le 5e tenu qui contraint les Olympiens à rendre la possession. 24-22, score final.

Prochaine rencontre ce samedi à 17 heures aux Minimes pour la réception du leader, Pia.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.