Lézignan – TO: Belle réaction des Toulousains

Une semaine après la décevante défaite face à Limoux, le Toulouse Olympique s’est bien relancé avec un succès probant à Lézignan, une des grosses écuries du Championnat Elite. Pour cela, les Toulousains ont livré une partie pleine. Après un premier acte bien géré face au vent (12-12 à la pause), ils ont accéléré en 2e période pour s’imposer au final sur le score de 30 à 18. Le TO remonte à la 2e place du classement avec un match en moins.

 

Certainement déstabilisés par la perte de Jérôme Gout, pilier titulaire, lors de l’échauffement (mollet), les Olympiens sont quelque peu fébriles en ce début de rencontre. Des fautes de mains et une défense trop attentiste permettent à Lézignan d’ouvrir le score suite à une libération de balle du très puissant Pulu pour Carrere qui finit tout en vitesse (6-0). Suite à ces dix premières minutes délicates, les Toulousains rentrent dans leur match et mettent plus d’intensité en défense. Peu après le quart d’heure de jeu, Mark Kheirallah d’un coup de pied en diagonale trouve Johnathon Ford qui saute le plus haut pour attraper la balle et aplatit le premier essai des siens (6-6). Mais, les Audois ne sont pas invaincus à domicile pour rien et en s’appuyant sur un fort vent en leur faveur, ils font le siège du camp adverse. Au 5e tenu d’une 4e chaîne d’attaque consécutive, Carrere trouve Stacul sur une passe au pied (12-6). Les Bleus et Blancs ne s’affolent pas et parviennent à égaliser juste avant la pause, à la faveur d’un exploit de Ford qui, bien aidé par les courses sans ballon de ses coéquipiers, trouve une faille dans la défense adverse (12-12).

 

Les Olympiens accélèrent

 

Le TO reprend le second acte comme il avait fini le premier, avec beaucoup de détermination et de sérieux. Negre, pilier du « Feuceuleu », écope d’un carton pour un deuxième geste antisportif et les visiteurs ne vont pas se priver de profiter de la supériorité numérique. C’est tout d’abord le capitaine Sébastien Planas, une nouvelle fois exemplaire, qui pointe dans l’en-but après une prise d’intervalle en bout de ligne (12-18). Quasiment dans la foulée, Mourad Kriouache profite d’un bon travail de ses avants, pour partir derrière le tenu et aggraver le score (12-24). Les locaux répliquent par Stacul, pour son doublé, mais les Toulousains ne doutent pas et obtiennent une pénalité en bonne position, convertie par Mark Kheirallah (18-26). Ce dernier s’offrira même le luxe de conclure la marque avec un déboulé de 60 mètres après une libération de balle de Sébastien Planas, qui élimine au passage quatre défenseurs. 18-30, score final.

Les protégés de Gilles Dumas enchaînent ce samedi (30/11) à 17 heures avec la réception au Stade Arnauné, d’un autre prétendant au titre, l’AS Carcassonne.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.