[League one] Newcastle Thunder -TO XIII : les Toulousains évitent l’orage

Danny Hulme a permis au TO d'égaliser juste avant la pause ©Alain Soula
Danny Hulme a permis au TO d’égaliser juste avant la pause ©Alain Soula

Le Toulouse Olympique XIII domine le Newcastle Thunder (“tonnerre”) sur sa pelouse (synthétique) du Kingston Park ce dimanche (12/06) sur le score de 22 à 32.

Malgré une première mi-temps compliquée, les Olympiens évitent le piège tendue par une équipe anglaise joueuse et renforcée par trois joueurs de Super League (règle des doubles licences), dont l’ancien du TO, Kevin Larroyer (Hull KR). Les coéquipiers de Sébastien Planas, de retour de blessure, confortent leur première place au classement.

Dès l’entame, les Toulousains n’ont pas la fluidité habituelle et ne parviennent pas à imposer leur rythme. Après moins de cinq minutes de jeu, ils encaissent un essai sur un coup de pied transversal mal négocié par l’arrière garde du TO (6-0). La réaction des Bleu et Blanc se fait quelque peu attendre mais arrive par Bastien Ader qui trouve un intervalle sur sortie de mêlée (6-6). Sur le renvoi, le ballon tape un des poteaux de but et les Anglais sont les plus prompts à le récupérer. Dans la foulée, Olpherts est mis sur orbite par son arrière (12-6). Les fautes françaises se multiplient et la défense des visiteurs doit s’employer pour ne pas encaisser d’autres points.

Les Toulousains ne paniquent pas

A l’approche de la mi-temps, les protégés de Sylvain Houles pointent le bout de leur nez, notamment grâce à l’apport des remplaçants. Bastien Ader, rattrapé à quelques mètres de l’en-but, puis Kuni Minga, qui ne réceptionne pas une passe de son ouvreur, sont tout proche de scorer. Quasiment sur la sirène, c’est Danny Hulme qui ramène les siens, après une percée de Johno Ford derrière le tenu et un relais de Mourad Kriouache (12-12).

Au retour des vestiaires, Bastien Ader, bien lancé par son demi, s’offre un doublé (12-16). Malgré l’égalisation de Brown, consécutive à un renvoi sous les poteaux évitable, la dynamique est Olympienne. Mark Kheirallah sert à hauteur son capitaine lancé à pleine vitesse (16-22). Puis, Tyla Hepi parvient à libérer le ballon malgré deux adversaires, pour Anthony Marion qui finit le travail en se défaisant de quatre adversaires (16-28). Une nouvelle faute stupide offre une pénalité à Newcastle en excellente position. Les locaux mettent à profit avec un coup de pied rasant de Larroyer aplatit par Lawler (22-28). Mais ce sont les Toulousains qui ont le dernier mot, avec le doublé d’Anthony Marion d’un départ derrière le tenu. 22-32, score final.

Samedi (18/06) à 18h30 au Stade Ernest Argeles de Blagnac, les Toulousains accueillent une nouvelle formation du haut de tableau, les Keighley Cougars.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.