[League One] Hunslet – TO : l’attaque toulousaine balaie Hunslet

Kuni Minga auteur du 7e essai de la rencontre face aux Hunslet Hawks ©Steve Gaunt Touchlinepics.com
Kuni Minga auteur du 7e essai de la rencontre face aux Hunslet Hawks ©Steve Gaunt Touchlinepics.com

Ce dimanche (15/05) au South Leeds Stadium, le Toulouse Olympique a une nouvelle fois fait étalage de sa force de frappe offensive avec neuf essais inscrits, pour dominer les Hunslet Hawks sur le score de 24 à 46.

En l’absence de quelques joueurs cadre (Sébastien Planas, Andrew Bentley, Danny Hulme et Bastien Ader), le staff du TO a pu compter sur sa filière formation en présentant une équipe de 23 ans de moyenne d’âge et en lançant dans le grand bain Justin Sangare, qui vient de souffler ses 18 bougies. Tout n’a pas été parfait, avec parfois un certain manque de patience, mais les Olympiens ont mis le feu aux quatre coins du terrain et Hunslet n’a pas pu suivre le rythme après la pause.

Après une bonne série défensive consécutive à un coup d’envoi mal négocié, les Toulousains effectuent une spectaculaire remontée du terrain et sur le dernier tenu, Johno Ford décale Clément Boyer d’une passe sautée ; ce dernier joue parfaitement un deux-contre-un et Tony Maurel ouvre la marque (0-4). Sur le renvoi, l’ouvreur du TO s’illustre de nouveau en perçant sur le petit côté et en plaçant sur orbite Mark Kheirallah (0-10). Johno Ford remet ça au quart d’heure de jeu et l’offrande est cette fois pour Rhys Curran (0-14).

Comme à leur habitude, les Français continuent de jouer et Anthony Marion est tout proche de conclure un superbe enchaînement, seulement arrêté par un des poteaux de but ! Mais à trop jouer, les visiteurs commettent des fautes et rendent trop rapidement le ballon. Hunslet ne se fait pas prier pour tester la défense du TO, qui tient jusqu’à la demi-heure de jeu avant de craquer sur un coup de pied rasant de Brown, aplati dans l’en-but par Mackay. Puis de nouveau, peu avant la pause, sur une charge puissante du seconde ligne Normington. 12-14, tout est à refaire !

Une attaque flamboyante

Le retour des vestiaires est terrible pour les locaux qui ne parviennent pas à contenir les déferlantes bleues et blanches. Ils encaissent une salve de trois essais en dix minutes. Mark Kheirallah fait deux passes décisives, une au pied et une à la main, à destination de Tony Maurel (pour son triplé), avant de lui-même y aller de son essai (12-30). Bastien Canet écope d’un carton jaune pour placage dangereux, puis sur une échauffourée consécutive, Samy Masselot et Reed sont également exclus dix minutes. Hunslet profite de la supériorité numérique pour réduire la marque par son talonneur Lee, d’un départ au ras du tenu (18-30). Mais les protégés de Sylvain Houles accélèrent de nouveau avec trois réalisations supplémentaires à la clé : Johno Ford envoie une superbe passe d’une vingtaine de mètres pour Kuni Minga qui marque sans opposition ; puis le jeune centre, Gavin Marguerite, à la suite d’une percée de Clément Boyer, inscrit un 4e en quatre rencontres avec l’équipe fanion ; avant que le capitaine du jour, auteur d’un match plein, ne s’offre un essai personnel (18-46). La victoire est acquise pour les Toulousains et une dernière réalisation des Hawks n’y change rien. 24-46, score final.

Troisième déplacement consécutif dimanche prochain (22/05) pour les Toulousains qui se rendront chez des concurrents directs aux premières places, les Barrow Raiders.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.