[League one] Barrow Raiders – TO XIII : les Toulousains l’emportent avec autorité

Tony Maurel, auteur du dernier des 8 essais du TO XIII ©Alain Soula
Tony Maurel, auteur du dernier des 8 essais du TO XIII ©Alain Soula

Dimanche (22/05), le Toulouse Olympique XIII remporte un nouveau succès probant à Barrow (16-44), lors d’un déplacement chez un concurrent direct aux premières places, et s’affirme encore un peu plus dans cette compétition Britannique.

Les Toulousains ont totalement maîtrisé leur sujet durant plus d’une heure avant de se relâcher quelque peu, une fois la victoire acquise. Toujours privés de cinq “titulaires” habituels, Sylvain Houles et son staff ont aligné une formation jeune (23 ans de moyenne) et lancé dans le grand bain un autre pensionnaire du centre de formation, Cédric Mazars (19 ans).

Le match démarre sur un rythme effréné et durant une dizaine de minutes, les deux équipes se livrent un bras de fer intense. La défense française répond présent et Rhys Curran débloque la marque, sur un bon service de Mark Kheirallah (0-6). Le TO prend le contrôle de la rencontre et ne va presque plus le lâcher. Les Toulousains inscrivent trois essais supplémentaires avant la pause, par Bastien Canet qui fait parler sa puissance, Kuni Minga, après un bon travail d’Anthony Marion, et Mark Kheirallah, à la conclusion d’un mouvement collectif. 0-22, à la pause.

Le baroud d’honneur de Barrow

Le 2e acte repart sur les mêmes bases. Les locaux qui ont du mal à suivre le rythme, sont en plus réduits à 12 après l’expulsion temporaire d’Harrison (croche-pied sur Arthur Gonzalez-Trique). Johno Ford ne se fait pas prier pour en profiter (0-26). Wiper score en coin, mais les Raiders encaissent trois nouvelles réalisations de Kuni Minga, exploit personnel, Tony Maurel, soutien d’une percée de Gavin Marguerite, et de Mark Kheirallah pour son doublé (4-44).

Nous sommes dans le dernier quart d’heure de jeu et les Olympiens ont en poche leur 6e succès en sept matchs de League One. Les Raiders qui, à l’image des équipes britanniques, n’ont jamais rien lâché, pressent la défense adverse et leur puissant pilier, Wilkes, trouve par deux fois le chemin de l’en-but. 16-44, score final.

Après une série de trois déplacements consécutifs, les Olympiens vont retrouver le Stade Ernest Argelès de Blagnac pour la réception de Gloucester ce samedi (28/05) à 15h30.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.