Le Top 14 prend ses quartiers chez le Champion

Stade Toulousain

En concurrence avec les villes de Paris et de Nantes, Toulouse a finalement obtenu les deux demi-finales du Top 14. Grande première donc, pour la Ville Rose, qui vibrera Rugby tout au long du weekend. Deux affiches en prévision au Stadium, Toulouse-Castres et Clermont-Toulon, qui tiendront à coup sûr, toutes leurs promesses. Les deux vainqueurs iront s’affronter au Stade de France une semaine plus tard.  Voici une présentation des matchs programmés:

 

Stade Toulousain (1) – Castres Olympique (4) le samedi 2 juin à 20h45

 Avec une semaine de récupération supplémentaire par rapport à leurs adversaires, les joueurs du Stade Toulousain sont les tenants du titre et archi-favoris de cette rencontre. Revenus de Canet-en-Roussillon après quelques jours de stage bienfaiteurs, ils ont fait du Bouclier de Brennus 2012 leur unique priorité. Battus en quarts contre Édimbourg en H-Cup, les protégés de Guy Novès voudraient conserver leur titre ; toutefois, attention à l’excès de confiance ! En face, Castres n’aura rien à perdre. Auteurs d’une bonne prestation vendredi dernier contre Montpellier, en barrages (31-15), les Tarnais feront tout pour maintenir une bonne dynamique. La tâche s’annonce bien compliquée car cette fois, ils seront bel et bien à l’extérieur. Devant bon nombre de spectateurs voués aux couleurs rouge et noire, il faudra se surpasser afin d’éviter la correction.

La clé de la rencontre: LA DISCIPLINE

 Contre Montpellier, Castres a attendu la faute adverse retranché dans ses bases. Grâce à la botte de Romain Teulet, le buteur à plus de deux mille points en Top14  et aussi grâce à l’ouvreur Pierre Bernard, ils ont sanctionné des Héraultais trop pénalisés à ce niveau-là de la compétition. Toulouse en général, sait mieux s’y prendre dans l’utilisation du ballon ovale. Connaissant bien la réussite du premier cité chez les Tarnais, le staff du Stade a dû insister sur ce registre de la discipline. Il ne sera pas question de déjouer, mais plutôt d’empêcher les buteurs de scorer, car ils sont très dangereux.

 Les compositions probables

 Même si l’incertitude demeure toujours, quant à la présence de William Servat au poste de talonneur, la composition donnée par Guy Novès devrait fortement ressembler à celle-ci, en tenant compte des formes du moment. C’est le Tarbais Lionel Beauxis qui assurera les coups de pied :

 (1) Poux( 2) Tolofua( 3) Johnston( 4) Albacete(5) Maestri( 6) Bouilhou(7) Dusautoir (capt.)(8) Picamoles( 9) Doussain (10) Beauxis (11) Matanavou( 12) Mc Alister (13) Fritz (14) Clerc (15) Poitrenaud.

A Castres, la priorité reste d’aligner l’équipe victorieuse vendredi dernier. Battue deux fois en barrages ces deux dernières années, la formation dirigée par le tandem , Laurent Travers et Laurent Labit, va assurément se livrer corps et âme, sous l’impulsion de son capitaine , le  puissant troisième-ligne centre Chris Masoe. Iosefa Tekori (carton rouge) sera absent.

 (1) Forestier( 2) Bonello( 3) Ducalcon( 4) Capo Ortega( 5) Rolland (6) Diarra( 7) Caballero(8) Masoe (cap)( 9) Lacrampe( 10) Bernard( 11) Andreu( 12) Cabannes( 13) Evans( 14) Martial (15) Teulet.

Jonny Wilkinson

   AS Clermont-Auvergne (2) – Racing Club de Toulon (3) le dimanche 3 juin à 16h30

 Comme le Stade Toulousain, Clermont a bénéficié de sept jours de tranquillité, par rapport à son rival de l’après-midi. Malheureux lui aussi en H-Cup, suite à la défaite en demi-finale face au quadruple tenant du titre: le Leinster, le club d’Auvergne a pratiqué le meilleur rugby de l’hexagone cette saison. On disait jeu de mains, jeu de toulousains, la maxime peut également s’utiliser pour les récents seconds de la première phase. Outre les traditionnels Morgan Parra, Broke James et Aurélien Rougérie que l’on avait l’habitude de voir, Montferrand a révélé cette saison deux joueurs tout feu tout flamme: Wesley Fofana et Jean-Marcellin Buttin, tous deux internationaux sous l’ère Philippe St-André. Deux véritables poisons pour les lignes de défense.

Dernier qualifié pour l’ultime carré, Toulon devient une référence à l’échelle européenne. A coup de millions, le controversé président Mourad Boudjellal a constitué une armada de grande facture. Face au Racing, ils ont été bousculés ; ils se sont accrochés et ont renversé la vapeur grâce à un essai du britannique Steffon Armitage dans les dernières minutes (17-13).

 La clé de la rencontre: LA DEFENSE

 Si l’on regarde sur l’ensemble de la saison, ce sont les deux équipes qui ont affiché le plus haut niveau de jeu des trois-quarts. Réputées comme joueuses, les lignes arrières vont se rendre coups pour coups jusqu’à ce que l’une cède définitivement. Clermont-Toulon, c’est également la confrontation de deux buteurs de génie: Johnny Wilkinson et Broke James. Tantôt adulés, parfois décriés en dépit de leur âge avancé, ils restent parmi les meilleurs joueurs du Top 14 ; deux véritables commandants de bord capables de fédérer autour d’eux. Clermont part légèrement favori dans cette joute. Ils essaieront de disputer leur 5e finale en six ans. De leur côté, les Varois courent après le Brennus depuis vingt ans.

Les compositions probables

Clermont:( 1) Domingo( 2) Kayser (3) Zirakashvili (4) Cudmore (5) Pierre( 6) White(7) Audebert (8) Vermeulen (9) Parra( 10) James (11) Sivivatu(12) Fofana( 13) Rougerie (capt.) (14) Nakaitaci (15) Buttin.

Toulon:( 1) Lewis-Roberts (2) Ivaldi (3) Kubriashvili (4) Botha (5) Shaw( 6) Van Niekerk (cap) (7) Armitage (8) Fernandez Lobbe( 9)Tillous-Borde( 10) Wilkinson (11) Smith(12) Giteau (13) Bastareaud  (14) Lapeyre (15) Palisson

 Mehdi Djebbari

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.