Le TIC connaît la chanson

L’Euroligue prend ses quartiers dans la Ville Rose une fois de plus, à l’occasion d’un week-end consacré au basket handisport. Le TIC aura l’opportunité de se frotter aux grosses cylindrées des pays voisins et tentera de se qualifier pour la phase finale.

 

A l’occasion de la trêve réservée exclusivement aux joutes continentales, le Toulouse Invalides Club s’apprête à organiser le tour préliminaire de la grande coupe d’Europe (Euroligue1), le week-end des 8 et 9 mars prochains. Il s’agira de la quatrième édition disputée autour du Petit Palais des Sports, le TIC étant un habitué de ce genre de compétitions. Depuis 1990, le club de basket handisport a participé quatorze fois à l’Euroligue, excusez du peu. Du coup, ce sera le moment idéal de retrouver les meilleures équipes et le temps de deux jours, participer à une manifestation d’envergure, ce qui réjouit le président du TIC, Serge Bonafe : « Le quartier de Compans possède l’avantage d’avoir le Palais des Sports mais aussi des complexes hôteliers de proximité, facilitant l’intendance et la gestion du tournoi. Il ne faut pas oublier que les participants sont en fauteuil roulant, qu’il nous est déjà arrivé de galérer lors de tournois dans d’autres villes d’Europe. Ici, ça se passe toujours très bien,  nous espérons d’ici peu, organiser un éventuel Final Four, à savoir la suite du tour préliminaire qui se déroulera ici début mars, avec les deux premières équipes de chaque poule », explique-t-il avec précision.

 

Surfer sur la dynamique paralympique

 

Même un événement d’une telle ampleur a encore du mal à susciter la curiosité de beaucoup d’entre nous. Pourtant, six mois après les derniers jeux paralympiques, du côté du TIC, on espère que les répercussions se feront ressentir au niveau du public et de la fréquentation du site de Cafarelli : «Nous avons déjà accueilli quatre mille personnes lors de la précédente édition. Il y aura de belles rencontres, des oppositions de style entre de belles équipes provenant de cinq pays. Nous (le TIC), serons opposés aux Turcs de Besiktas que je vois favoris et aux Hollandais de Verkerk le vendredi 8 mars. Dès le lendemain, nous poursuivrons ce mini-championnat face aux Anglais de RGK puis contre les Italiens de Porto Potenza. Les deux premiers iront en Final Four d’Euroligue 1, le troisième reversé en Euroligue2 et le quatrième en Euroligue 3 », poursuit ainsi le président Bonafe. Ce week-end s’annonce donc corsé pour ses protégés, actuellement classés 4e en championnat de France, au contact des ténors meldois et hyérois. Assurément, l’expérience européenne s’avérera bénéfique en ce qui concerne la formation menée par le capitaine « Manu » Vaisioa. En l’absence du meneur de l’équipe de France Jérôme Courneil, blessé, ce dernier tentera de guider les siens vers les sommets. Rendez-vous donc dans dix jours, pour ce qui devient désormais incontournable à Toulouse, le spectacle y est forcément garanti.

 

Le programme du tour préliminaire au Petit Palais des sports de Toulouse:

par Mehdi Djebbari

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.