Le TFC se met à l’attaque

Après les départs tardifs de deux de ses vedettes formés au club, Franck Tabanou et Étienne Capoue, le Téfécé s’apprête à montrer un visage tout nouveau en Ligue 1. Fini le jeu ennuyeux, place désormais à une animation offensive attractive, avec deux attaquants. L’objectif  reste cependant le même : le maintien, voire plus selon la tournure des événements.

 

 

Alors que la reprise de la Ligue 1 approche à grands pas (1ère journée à Valenciennes le 10 août), le Toulouse Football Club, comme à son habitude, a effectué une préparation bien intense. Le traditionnel stage de Luchon ayant été annulé en raison des importantes détériorations dans le sud de la Haute-Garonne, Alain Casanova a décidé d’emmener tous ses joueurs en Espagne, à Navata plus exactement à la mi-juillet. L’entraîneur toulousain, qui entame sa sixième saison n’a guère bouleversé son effectif. Conscient qu’il perdrait un ou deux titulaires lors du mercato, ce dernier a devancé le marché, officialisant rapidement l’arrivée d’un défenseur serbe et d’un milieu roumain. A l’issue du périple ibère, le TFC obtenait également la signature d’un milieu argentin, Oscar Trejo, en provenance du Sporting Gijon (D2 espagnole). Ce milieu de terrain créatif, pourrait bien être l’attraction de début de saison. Buteur contre Rodez samedi, il s’est intégré à une vitesse phénoménale, faisant briller ses partenaires tout en proposant un replacement défensif non négligeable aux yeux de son entraîneur, qui le supervisait depuis quelque temps.

 

 

Deux voire trois titulaires en moins

Malgré le départ de Franck Tabanou (Saint-Étienne) et celui très probable d’Étienne Capoue ces prochains jours (Atletico Madrid ? Cardiff ?), Toulouse a gardé une ossature solide et s’est renforcé avec deux éléments susceptibles de prétendre à un poste de titulaire. Annoncé comme rude à l’image de son nouveau coéquipier Aymen Abdennour, le Serbe Uros Spajic apparaît déjà comme un roc défensif. En amical, surtout dès lors qu’il a eu à ses côtés de bons défenseurs, il est apparu serein et tout à fait opérationnel. Que dire du Roumain Roman, déjà auteur de trois buts en cinq rencontres. Positionné au poste de milieu droit, là où Daniel Braaten et Yannick Djalo ont rarement donné satisfaction par le passé, il n’hésite pas à faire les efforts nécessaires, en vue du bon déroulement des diverses phases de jeu. Maintenant que le Norvégien et le Portugais ont quitté le navire, il y a une place à prendre sur le long terme. Il faut dire qu’avec le nouveau dispositif mis en place, pas mal de cartes sont à distribuer de nouveau. Ainsi Adrien Regattin, plus ailier qu’autre chose, devra se recentrer tactiquement parlant. Il fallait un prix à payer pour voir évoluer deux attaquants. Si la défense devait rapidement trouver une assise, l’entre jeu devrait subir quelques chamboulements.

 

Le 3-5-2 : On garde ou pas ?

Cela devait être expérimental en fin de saison dernière, lorsque le TFC avait acquis les points nécessaires au maintien. Finalement le coach toulousain a persisté avec son schéma tactique à trois défenseurs. Plutôt fonctionnel lors des cinq matchs de préparation, ce dernier a permis de rester invaincu. Soutenus par des pistons latéraux énergiques, à l’image du Guinéen Sylla, qui s’avère une excellente trouvaille côté gauche, il devient difficile de prendre de vitesse la défense violette. En attendant le retour en pleine forme du capitaine Jonathan Zébina, on peut envisager une triplette (Aurier-Spajic-Abdennour), épaulée par Roman à droite, puis par Sylla sur l’autre flanc. Au milieu de terrain, Étienne Didot et Regattin donc, devraient constituer une paire complice, à moins qu’un joueur n’arrive à ce poste. Avec l’argent récupéré grâce aux transferts de Tabanou sans oublier ce que rapporterait la vente de Capoue, le président Olivier Sadran comblera les maigres dettes, mais l’idée d’une arrivée supplémentaire est loin d’être exclue, surtout si Cheikh M’Bengue se décide finalement à partir. Suffisamment fournis en défense, les Violets se pencheraient davantage sur un milieu au profil défensif. Adrien Rabiot, prêté l’an passé par le PSG, est vainement espéré. Ses réactions du moment, laisse même planer un doute quant à un éventuel retour…

 

Le duo des « Ben », prêt à dégainer

En attaque, Wissam Ben Yedder et Eden Ben Basat se doivent de confirmer la bonne forme actuelle.

Avec 15 et 13 buts la saison dernière, le tandem est encore à la recherche de davantage de complicité. Complémentaires, ils peuvent l’être. En effet, Ben Yedder possède la faculté de pouvoir tourner autour d’un Ben Basat, plus rôdeur des surfaces, adepte des longues courses via des appels incessants. Motivés comme jamais, les deux ont faim de confirmation. Longtemps taquiné par sa cuisse douloureuse, l’Israélien revient en grande forme : « Je veux scorer, c’est une obsession. J’aime les statistiques tout comme Wissam d’ailleurs. Tout attaquant se doit d’inscrire un maximum de buts. Si ce n’est pas le cas, pour moi il ne fait pas le boulot », s’exprimait l’ancien Brestois Ben Basat.

Le Franco-Tunisien lui, auteur d’une saison remarquable en dépit d’une période moins faste, a été ménagé en vue des échéances importantes qui arrivent. En cas d’indisponibilité prolongée, Trejo pourra parfois suppléer, tout comme Amadou Soukouna, revenu après un prêt réussi à Luzenac (National). Samedi, le technicien Casanova, alignera un onze proche de celui qui débutera au Hainaut lors du début du championnat. En guise de dernière rencontre pour du beurre, son TFC se déplacera à Ajaccio. Un terrain qui avait réussi aux Violets, l’an passé lors de la première journée. Toulouse s’y était imposé, grâce à un coup-franc du Portugais Paulo Machado notamment.

 

 

 

Le bilan des matchs amicaux

 

10/07 : TFC – Arles-Avignon (Ligue 2) 3-0

13/07 : TFC- Luzenac (National) 3-3

17/07 : TFC- Nîmes (Ligue 2) 3-2

20/07 : TFC – Real Sociedad (Liga) 1-1

23/07 : TFC – Montpellier 0-0

27/07 : TFC – Rodez 2-0

03/08 : Ajaccio – TFC :



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.