Le Stade Toulousain change ses plans

Après s’être fait remarquer l’an passé, suite à un recrutement massif dans l’hémisphère sud, le club champion de France a modifié sa politique. Cette année, il mise sur des joueurs issus du Top 14.

 

Les choses sérieuses commencent dès ce weekend pour les tenants du Bouclier de Brennus. Les internationaux à peine rentrés, les hommes de Guy Novès iront défier Perpignan demain, à l’occasion de la première rencontre amicale,  un doux présage d’une longue et intense saison qui s’annonce. Avec quatre recrues* toutes Françaises, le Stade Toulousain a légèrement bouleversé ses habitudes en cet intersaison. Selon les années, il faut bien s’adapter ! En 2011-2012, Coupe du monde oblige, le recrutement Stadiste s’était axé sur des joueurs non sélectionnés, pouvant pallier les nombreuses absences d’internationaux (L. Mc Alister, G. Steenkamp, L. Burgess, G. Botha). Alors il y a certes de nouveaux visages à l’entraînement, toutefois ils sont déjà bien connus des spécialistes du Top 14. A ce jour, Toulouse a engagé des joueurs à la marge de progression intéressante : le jeune pilier du Lou Antoine Guillamon, les revenants Virgile Lacombe (Brive) et Yohan Huget (Bayonne), ainsi que le très prometteur Gaël Fickou, en provenance de Toulon.

 

Pas encore au complet

 

Toulouse compte à ce jour quelques absents de marque. Les deux Argentins Nicola Vergallo et Patricio Albacete (retenus jusqu’au mois d’octobre en raison du Four Nations avec leur sélection), ainsi que le pilier sud-africain Gürthro Steenkamp, pour raison similaire. L’ailier fidjien Matanavou a finalement effectué son retour et a rejoint les autres internationaux. Comme à l’accoutumée, le moral est plutôt au beau fixe dans les travées d’Ernest Wallon. Tout le monde prend ou a pris ses premiers repères, avec un nouveau tandem de coach : William Servat et Jean-Baptiste Elissalde à pied d’œuvre. Deux anciens joueurs, dont la science du jeu aidera indéniablement Novès à mettre en place de nouveaux dispositifs tactiques.

De leurs côtés, les Catalans ont déjà disposé de Narbonne (62-0) et posséderont une légère marge d’avance en matière de préparation. Il s’agira donc d’un premier test pour les deux équipes. Les Rouge et Noir seront attendus, comme toujours…

* Cinq recrues si l’on compte le pilier géorgien de Brive, Vasil Kakovin.

Mehdi Djebbari

http://www.stadetoulousain.fr/



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.