La mêlée toulousaine entre dans l’histoire

Samedi midi, des Toulousains se sont soudés afin de battre le record du monde de la plus grande mêlée de l’histoire. Organisés comme jamais, ils ont réalisé ce défi sans encombre majeure.

Comme pour immortaliser la toute première initiative rugby Festoval, qui s’est tenue sur Toulouse du 20 mai au 1er juin, une mêlée gigantesque s’est formée ce week-end sur le temporaire gazon synthétique de la Place du Capitole. Au total, 1220 personnes de tout âge ont contribué à la mise en place du record du monde, précédemment détenu par des villages proches du Pic-Saint Loup

(1100 personnes). Une idée originale, consolant de nombreux Toulousains déçus de ne pas voir leur Stade Toulousain, en ce jour de finale du Top 14 entre Castres et Toulon. La Ville Rose se contentera de ce trophée plus conceptuel.

 

Festoval, incontournable désormais

 

Pendant quelques jours, la manifestation susnommée a connu un grand succès auprès des amateurs. Entre la soirée Rugbyvores (Gaumont Wilson), l’exposition de photos intitulée « 3e ligne » (métro Jean Jaurès), les diverses animations d’initiation pour les enfants, sans oublier le tournoi du rugby-challenge, l’ovalie a été mise en exergue : « En ce qui concerne le dernier jour, c’était bien de marquer les esprits en créant quelque chose de fédérateur. Ainsi, les gens qui sont venus pour la mêlée géante, avaient été informés en fréquentant l’un des lieux du Festoval. L’idée s’est relayée sur la toile, tout a très bien fonctionné », assurait Perrine de l’organisation. Le Maire de Toulouse, Pierre Cohen a donné le coup d’envoi de cette union, qu’il fallait bien évidemment sécuriser un maximum. Afin d’éviter tout mouvement de foule qui peut si vite arriver, un gros dispositif de sécurité a été mis en place. Au moment de l’introduction du ballon, la minute à tenir semblait harassante pour certains, mais tout le monde rayonnait de bonheur une fois libéré de tout ce poids.

 

par Mehdi Djebbari



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.