[ IL MÉRITE DE FAIRE LA UNE] Du rouge et noir au bleu, blanc, rouge

 

©DR
©DR

Il fait partie de la quinzaine de sportifs toulousains sélectionnés pour le Jeux Olympique de Rio. A seulement 19 ans, Sacha Valleau, le talonneur de l’équipe de France de rugby à VII, va connaître sa deuxième titularisation en compétition olympique. Il nous a accordé une interview quelques heures avant son départ pour Rio.

Par  Sarah Thuault Ney

Réussite

Ce jeune d’origine toulousaine a débuté le rugby à l’âge de 10 ans dans le club des Rouge et Noir. «  À la base, je faisais du foot, car j’ai suivi les pas de mon père qui était professionnel. Puis le Stade Toulousain a fait de très belles performances ce qui m’a donné envie de jouer au rugby. J’ai participé aux détections et je n’ai jamais quitté le club ».

Seven

Le rugby à VII n’était pas un premier choix : « J’ai commencé par jouer au XV à Toulouse, puis en sélection nationale dans l’équipe des moins de 18 ans, et dans celle des moins de 19 ans, et enfin à Marcoussis ». Ce n’est que la saison dernière que Sacha a rejoint les rangs de l’équipe de France à VII. «  J’ai participé à quelques tournois avec eux l’an dernier et à la fin de la saison, la FFR m’a proposé un contrat professionnel. J’ai de suite accepté ».

Prometteur

Cette sélection pour les JO, elle n’arrive pas par hasard. « J’espérais vraiment participer aux Jeux car j’ai travaillé très dur pendant un an pour y arriver. J’y songeais beaucoup mais je ne voulais pas me faire de faux espoirs : je suis arrivé il y a seulement un an et je suis un des plus jeunes de l’équipe. C’était très stressant car mon avenir s’est joué en quelques minutes.  Et enfin, douze joueurs ont été convoqués par le président de la fédération, et j’en faisais partie.».

Deux

Pourtant ce n’est pas la première fois que le jeune Toulousain participe à une compétition olympique. En 2014, il représentait la France lors des Jeux olympiques de la jeunesse à Nankin, en Chine. Cette année-là, l’équipe de rugby à VII a remporté la médaille d’or.

Excitation

Quelques heures avant de s’envoler pour Rio, Sacha à la tête dans les étoiles. « On est tous surexcités ! Je suis très content de participer à cette aventure car à mes yeux, c’est la plus belle des compétitions. Même si nous ne partons pas favoris, je suis sur que si l’on se donne les moyens, nous pourrons revenir avec une médaille, et pourquoi pas celle en or ».



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.