Hockey sur Glace – Bélougas Victoire à Neuilly

Ce n’est pas l’esprit serein que les Bélougas du Toulouse Blagnac Hockey Club se déplaçaient ce samedi à Neuilly-sur-Marne. Il y avait tout à craindre d’une rencontre avec les Bisons, qui ont passé leurs dernières saisons en yoyo entre la ligue Magnus, l’élite du Hockey Français, et la D1. Autant dire que les relégués de Magnus font peur, malgré un début de saison chaotique.
Le scénario du match semble familier, avec une ouverture du score par le TBHC, comme à chacune des rencontres depuis le début de saison, à l’exception de Brest. Les Bélougas remportent la première période, 0 à 1, mais, comme la semaine dernière face à Montpellier, s’effondrent en deuxième période, dominés par les Bisons par trois buts à rien.  Une fois encore, une angoisse existentielle semble s’emparer des protégés de Benoît Pourtanel, qui ne résistent pas à la pression locale.
La troisième période est entamée à l’identique des matchs contre Bordeaux et Montpellier, avec une remobilisation du groupe qui enfin s’active en équipe, et construit une  remontée spectaculaire : menés 1 à 3 en début de période, le retard est comblé à la 52e minute, 3 à 3. Moins de huit minutes à tenir pour accrocher la prolongation ou vaincre. La défaite n’est pas une option.  Le but vainqueur, c’est Karl Fournier qui le signe à 32 secondes du coup de corne final, en supériorité numérique, sur une passe décisive de Jimy Palanto servi par… le gardien Sami Koskela. Les bélougas l’emportent finalement 3 à 4.

«Nous tenons enfin notre match référence», s’exclame Benoît Pourtanel, le coach des Bélougas sur les bords de la Patinoire nocéenne, «chacun a fait son travail, et on a joué un plein match, malgré les difficultés du deuxième tiers».

Après ce déplacement, le TBHC retrouvera les joies de la Coupe de France, à domicile, le mardi 23 octobre face à Anglet. Le coup d’envoi sera donné à 19h45, à la Patinoire Jacques Raynaud de Blagnac. Samedi 27 octobre, toujours à Blagnac, les Bélougas recevront les Lions de Lyon, à 18h.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.