Hockey sur Glace – Bélougas ; Belle conclusion !

Nous voici déjà au terme de cette première saison de Première Division. Les objectifs des Bélougas étaient le maintien sportif et la stabilité financière. Le maintien sportif, l’équipe l’a gagné, la crosse entre les dents, en offrant des prestations de qualité, de magnifiques victoires, mais aussi des moments plus difficiles, qui permettent de comprendre que rien n’est simple et que la remise en question doit être quotidienne. Quant à la stabilité financière, le club pense aussi l’atteindre au terme de cette saison, grâce au soutien de la ville de Blagnac, et de celle de Toulouse, à celui de tous ses partenaires, dont beaucoup l’accompagnent depuis de nombreuses années; mais aussi grâce à ses fidèles supporters, qui les ont suivis tout au long de la saison, toujours plus nombreux, de mieux en mieux organisés autour de Bélouga Mania, le Club des Supporters, sans oublier les Bélougirls et bien sûr Bélou, la mascotte. Grâce enfin aux 336 licenciés, chiffre record, joueurs, dirigeants et bénévoles, sans lesquels rien n’est possible.

 
Un dernier match en apothéose

La saison des Bélougas du Toulouse Blagnac Hockey Club s’est achevée en beauté, face à la formation de Courbevoie, et devant une patinoire de Blagnac, une fois encore, pleine à craquer. Après un premier tiers à parité (2 à 2), les hommes du Capitaine Maurice Rozenthal se réveillent dès le début du deuxième tiers et gardent l’avantage jusqu’au terme de la rencontre, offrant aux 1 400 fans, et pour leur plus grand plaisir, un festival de buts. 8 à 4, pour un match certes sans enjeu, mais qui aura permis à tout l’effectif de jouer et de s’exprimer. Cette brillante rencontre de clôture se termine, en hommage à Tommy Flinck, le populaire Finlandais, numéro 55 des Bélougas, qui mettait ce soir-là, fin à sa carrière sous l’ovation des supporters, et des deux équipes. Au terme de sa première saison de D1, le TBHC atteint honorablement son objectif du maintien avec 21 points, à la 10ème place du classement de la saison régulière. Cette dernière soirée met fin au suspens des relégations. Avignon sauve sa peau et pousse à la trappe de la D2 les équipes franciliennes de Deuil-Garges et Cergy-Pontoise.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.