Festigolf 2010 ; Rendez-vous sur le green !

Les Nouveaux Golfs de France de Midi-Pyrénées (La Ramée, Téoula et Fiac-Lavaur) organisent pour la deuxième année consécutive le Festigolf, une semaine placée sous le signe de la petite balle blanche avec compétitions, initiations, débats et animations à destination des amateurs.

 
Du 14 au 19 septembre prochains, les golfs de la Ramée, Fiac-Lavaur et Téoula vont vibrer au rythme des swings et des putts des amateurs attendus à l’occasion du Festigolf 2010, organisé par les Nouveaux Golfs de France (NGF) de Midi-Pyrénées et l’agence Bel Ombra. Cette manifestation vise à «démocratiser le golf et casser les préjugés d’une pratique élitiste et chère», explique Bruno Amet, directeur de Bel Ombra. En effet, durant six jours, les amateurs, passionnés ou non-initiés, sont invités à se munir d’un club pour se mesurer à d’autres golfeurs ou tout simplement découvrir ce sport-loisir.
L’ouverture du festival se fera cette année le 14 septembre en plein cœur de Toulouse, place Saint-Georges où le public aura le plaisir de putter la petite balle blanche sur une pelouse synthétique, le tout sous les conseils avertis de professionnels. Puis tout au long de la manifestation, les trois golfs de la région proposeront des compétitions, hommes, femmes, enfants et séniors, des initiations gratuites, des animations et des débats. Pour cette seconde édition, les organisateurs ont choisi d’évoquer des thèmes d’actualité : “Golf et développement durable”, “Le golf du futur” et “Le matériel du golfeur, le fitting”.

 

16 500 licenciés dans la région

Parmi les originalités de ce Festigolf, on note le “Drop and swing” le samedi sur le golf de Téoula. Le but sera pour les participants de passer la petite balle blanche entre des poteaux de rugby installés exceptionnellement sur le practice. De nombreux lots sont à gagner et cette animation est organisée en soutien à l’association caritative Cœurs En Mêlée. Autre curiosité : le challenge gourmand des séniors, le jeudi 16 septembre, sur le golf des étangs de Fiac. Cette compétition, réservée à nos aînés, sera ponctuée de buffets de dégustation des produits du terroir. Une bonne manière d’allier activité physique et plaisir des papilles !
Pour Eric Castel, directeur régional des NGF et du golf de Téoula, ces quelques jours sur le green sont l’occasion de sensibiliser le public toulousain : «Le golf est un sport que l’on peut pratiquer quotidiennement et qui développe une certaine précision ou habileté. On parcourt également en moyenne 6 à 8 kilomètres donc on s’entretient physiquement. Ce sport est également très bon pour certaines personnes qui ont des problèmes de santé et qui doivent faire de la rééducation.» Quant à l’image élitiste du golf : «Nous proposons des formules annuelles à 75 euros par mois. Cette option donne un accès illimité aux parcours et aux leçons. De plus, on peut rompre l’abonnement à tout moment. Un équipement de base revient à 150 euros en moyenne et il existe des forfaits à 90 euros par mois avec l’équipement offert. Au final, c’est une pratique qui revient moins cher que certains autres sports.» En Midi-Pyrénées, on compte environ 16 500 licenciés dont 10 000 en Haute-Garonne. Le golf touche tous types de public : hommes, femmes, enfants, séniors, enseignants, cadres supérieurs ou chefs d’entreprise. «L’année dernière, 20 à 25 % des personnes ayant tenté l’initiation au Festigolf se sont engagées par la suite sur une formule annuelle», conclut Eric Castel.

Sophie Orus


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.