FC Lézignan – Toulouse Olympique Broncos : Une entrée en matière compliquée

Bastien Ader et les Broncos n'ont rien pu faire face au FC Lézignan ©Franck Rieu-Patey
Bastien Ader et les Broncos n’ont rien pu faire face au FC Lézignan ©Franck Rieu-Patey

Premier match d’Elite 1 difficile pour les Toulouse Olympique Broncos dimanche (13/09), sur la pelouse du Moulin du FC Lézignan, avec une lourde défaite à la clé (40-4).

Un score final sévère pour ces jeunes Broncos (22 ans de moyenne d’âge et 8 pensionnaires du centre de formation) qui ont subi le rythme imposé par les Audois tout au long de la rencontre. Tout n’est cependant pas à jeter dans leur prestation, loin de là, puisqu’ils ont su se montrer séduisants plus d’une fois et n’ont jamais rien lâché. L’issue de la rencontre reflète simplement la différence entre une équipe de haut de tableau habituée à jouer ensemble et une autre qui a encore besoin de trouver ses repères.

Comme attendu, l’armada locale n’a pas fait de cadeau aux Toulouse Olympique Broncos. Après une entame prometteuse des visiteurs, les Audois ont pris le jeu à leur compte et se sont nourris des trop nombreuses fautes du TO. Illustration dès la neuvième minute, avec une mauvaise réception de l’arrière garde toulousaine pour l’ouverture du score de Grandjean (4-0). A la 15e minute, Cardace  aggrave la marque après s’être défait au milieu du terrain d’une défense trop attentiste (10-0), et est imité par Tost 5 minutes plus tard (14-0). Peu avant la demi-heure de jeu, Carrère  joue rapidement un renvoi aux 20 mètres, prenant de vitesse les Broncos, et fait parler ses jambes pour finir entre les poteaux (20-0). Les Toulousains peinent à suivre le rythme imposé par les Sangliers des Corbières mais ils proposent pourtant de beaux mouvements en attaque… Las, mal récompensés, la faute à un manque d’automatismes évident. La mi-temps est sifflée après que Bouzinac, déjà auteur d’une pénalité à la 34e minute, y soit également allé de son essai (28-0).

La seconde période démarre sur le même modèle que la première avec Stacul qui passe la ligne à son tour (34-0). Mais cette fois, les hommes de Joris Canton ont su réagir, par l’intermédiaire de Paul Marcon, pensionnaire du Centre de formation du TO, bien intercalé en bout de ligne (34-4). Le “Feuceuleu” s’est ensuite contenté de gérer la seconde période, avec Tost clôturant la marque avec son doublé, à l’heure de jeu. 40-4, ce qui sera le score au coup de sifflet final.

Les hommes de Joris Canton tâcheront de se rattraper samedi prochain (19/09) à Arnauné, pour leur premier match de la saison à domicile, contre St Estève/XIII Catalan (18h).



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.