Élodie Bermudez: « Mon rêve serait de porter les couleurs françaises aux prochains Jeux Olympique »

Elle a beau avoir un emploi du temps bien chargé depuis qu’elle n’est plus étudiante en tourisme, Élodie Bermudez trouve toujours quelques minutes pour glaner un titre majeur par-ci par-là, dans sa catégorie. A bientôt 26 ans (le 17 mars prochain), la boxeuse au palmarès déjà bien conséquent (championne du Monde, d’Europe et quatre fois championne de France dans la catégorie des mi-mouches), vient de franchir un énième cap en devenant championne de France de boxe anglaise, fin janvier à Mantes-la-Jolie : «  C’était un défi que je m’étais fixée, car maintenant que j’ai tout gagné en savate, dans ma catégorie des moins de 48 kilos, il me fallait un autre challenge. Désormais, mon rêve serait de porter les couleurs françaises aux prochains Jeux Olympiques de Rio. Par contre, ce sera en boxe anglaise obligatoirement », précise t-elle, déterminée comme toujours.

Lorsqu’on voit à la vitesse à laquelle Élodie s’est construite son palmarès, ses futurs adversaires ont de quoi s’inquiéter. Désormais chargée d’affaires dans le domaine aéronautique, cette dernière bénéficie d’un emploi du temps aménagé, spécifique vis à vis de ses entraînements. Car il ne faut pas croire que tout vient sans effort, en dépit d’un grand talent déjà bien présent. Élodie fonce sur le ring chaque soir après le travail, elle a même trouvé le temps de co-créer une association avec deux de ses amis boxeurs. Un excellent moyen pour enseigner à son tour les rudiments de ce sport bien exigeant.

 

par Mehdi Djebbari



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.