Championnats de France; Les jeunes étoiles de la gym à Toulouse

Les 23 et 24 mai prochains, le Palais des Sports accueille les championnats de France de gymnastique rythmique. L’occasion de découvrir plusieurs disciplines pleines de souplesse et hautes en couleurs.

 
Le Palais des Sports va le temps d’un week-end troquer les balles de hand et les filets de volley pour des rubans, massues et autres cerceaux. A l’initiative des Coquelicots de Toulouse (C.T.Gym), les jeunes pousses et les jolies fleurs de toute la France sont attendues pour un week-end de compétition à l’occasion des championnats de France de gymnastique rythmique. Les différentes catégories des divisions fédérales et nationales seront représentées par 108 clubs, 267 équipes et pas moins de 1 600 gymnastes. Certaines têtes d’affiche de l’équipe nationale sont attendues et une démonstration de l’Ensemble France est également prévue. Après l’organisation des championnats de France élite il y a deux ans, la Ville rose récidive son partenariat avec la Fédération Française : «Nous avons connu un grand succès en 2007 et l’attribution de ces championnats cette année, face à d’autres villes réputées, est une sorte de récompense», confie Jean-Claude Mélac, président du C.T.Gym Toulouse. Il faut également rappeler que le président de la FFG est lui aussi… Toulousain : «J’ai pris ma première licence de gymnaste ici, dans ma ville et j’espère que beaucoup de Toulousaines seront sur le podium, dans leur Palais des Sports.»
C’est aussi l’objectif affiché des deux entraîneuses du C.T.Gym, Géraldine Belmond et Stéphanie Dargassies, qui visent pourquoi pas un titre. Il faut dire que le club toulousain a pleinement rempli son contrat avec 7 équipes qualifiées et 41 compétitrices qualifiées pour ces championnats. Le C.T.Gym fait d’ailleurs partie des toutes meilleures structures de France : «Nous comptons 800 licenciées à Toulouse et le C.T.Gym est avant tout un club formateur dont la moyenne d’âge reste entre 10 et 12 ans. Les filles s’entraînent environ 12 heures par semaine mais nous ne sommes pas encore dans le très haut niveau, cela ne fait pas partie de notre politique sportive», explique Jean-Claude Mélac.

 

« Des valeurs essentielles »

Accessible dès 2 ans dans les créneaux petite enfance, la gymnastique rythmique a le privilège de rassembler plusieurs disciplines et atouts : la danse, la musculation, la souplesse et l’agilité, et peut être pratiquée en individuel ou en équipe (ensemble, ndlr). Cet alliage de technique et d’artistique a séduit l’une des adhérentes du C.T.Gym, Frédérique, 20 ans : «Je pratique la gymnastique rythmique depuis l’âge de 6 ans et la découverte de ce sport plein de grâce à la télévision. Je ne suis au club de Toulouse que depuis septembre dernier et je peux dire que le bon esprit règne dans cette structure.» Frédérique participera à ces championnats avec 5 de ses amies gymnastes dans une nouvelle catégorie importée des pays de l’Est : l’expression sans engins ou mains libres.
Soutenu par la municipalité, ce sport bénéficie d’une notoriété grandissante au sein des jeunes : «Le C.T.Gym diffuse des valeurs essentielles comme le travail sur le sport féminin et les écoles de sport», déclare François Briançon, adjoint aux sports de la ville. «Il est très important pour nous d’accueillir des manifestations nationales et internationales qui donnent une image sportive à Toulouse.» Mais aussi une image très colorée et pleine de charme, alors à vos agrées !

Sophie Orus

Le programme complet
sur www.ffgym.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.